Conditions oculaires

Symptômes de la rétinopathie diabétique : La façon dont le diabète affecte les yeux

effets de la rétinopathie diabétique sur une image de tournesols
Advertisement

La rétinopathie diabétique est le dommage à la rétine causé par le diabète. Si elle n’est pas traitée, elle peut entraîner une perte de vision importante et même la cécité.

Selon la Fédération internationale du diabète (FID) :

  • Environ 425 millions d’adultes (de 20 à 79 ans) vivaient avec le diabète en 2017; et d’ici 2045, ce nombre devrait atteindre 629 millions.
  • En 2017, 325 millions d’autres personnes étaient à risque de développer un diabète de type 2.
  • La proportion de personnes atteintes de diabète de type 2 augmente dans la plupart des pays du monde.
  • La plupart des personnes atteintes de diabète en 2017 étaient âgées de 40 à 59 ans.
  • Une personne sur deux (212 millions) atteinte de diabète ignore qu’elle est atteinte de la maladie.

En raison de ces faits et projections, la rétinopathie diabétique pourrait bientôt être au centre d’une crise mondiale de la santé.  

Les facteurs de risque du diabète de type 2 comprennent l’obésité, une alimentation malsaine et l’inactivité physique.

En général, les diabétiques ne développent pas de rétinopathie diabétique avant d’avoir souffert de la maladie pendant au moins dix ans. Mais il n’est pas sage d’attendre aussi longtemps pour un examen de la vue.

Si vous êtes à risque de diabète ou si vous avez reçu un diagnostic de cette maladie, il est important de consulter votre ophtalmologiste pour un examen annuel complet de la vue. Dans certains cas, votre ophtalmologiste peut recommander des examens plus fréquents pour surveiller la santé de votre rétine.

De quelle façon le diabète cause-t-il la rétinopathie diabétique?

Le diabète sucré (DS) provoque des changements anormaux dans la glycémie (glucose) que votre corps convertit habituellement en énergie pour alimenter différentes fonctions corporelles.

Le diabète non contrôlé permet à des niveaux anormalement élevés de sucre dans le sang (hyperglycémie) de s’accumuler dans les vaisseaux sanguins, causant des dommages qui entravent ou modifient la circulation sanguine vers les organes du corps, y compris les yeux.

Il existe deux principaux types de diabète :

Diabète de type 1

L’insuline est une hormone naturelle qui aide à réguler le taux de glycémie nécessaire pour « nourrir » votre corps. Lorsque vous recevez un diagnostic de diabète de type 1, vous êtes considéré comme insulinodépendant et il faut des injections d'insuline ou un autre traitement médical pour fournir l'insuline que l'organisme est incapable de produire par lui-même. Lorsque vous ne produisez pas suffisamment d'insuline, votre taux de sucre dans le sang n'est pas régulé et est trop élevé.

Diabète de type 2 

Lorsque vous recevez un diagnostic de diabète de type 2, vous êtes généralement considéré comme non insulinodépendant ou insulinorésistant. Avec ce type de diabète, vous produisez suffisamment d’insuline, mais votre corps est incapable d’en faire bon usage. Votre corps compense alors en produisant encore plus d’insuline, ce qui peut entraîner une augmentation anormale de la glycémie.

Dans les deux types de diabète, des pics anormaux de glycémie augmentent le risque de rétinopathie diabétique.

Les lésions oculaires se produisent lorsque des quantités chroniquement élevées de sucre dans le sang commencent à obstruer ou à endommager les vaisseaux sanguins dans la rétine de l’œil qui contient des cellules photosensibles (photorécepteurs)

nécessaires à une bonne vision.

 Illustration d'un vaisseau sanguin endommagé dans la rétine qui fuit du sang dans la partie postérieure de l'œil.

Entre autres problèmes, le diabète peut endommager les vaisseaux sanguins de la rétine, entraînant une fuite de sang vers l'arrière de l'œil.

Symptômes de la rétinopathie diabétique et autres maladies oculaires diabétiques

Les symptômes de la rétinopathie diabétique (RD) et d’autres maladies oculaires diabétiques comprennent :

Au cours d’un examen de la vue, l’ophtalmologiste recherchera d’autres signes de rétinopathie diabétique et de maladie oculaire diabétique. Les signes de lésion oculaires observés dans la rétine peuvent inclure une enflure, des dépôts et des signes de saignements ou de fuites de liquides dans les vaisseaux sanguins.

L’ophtalmologiste utilisera un appareil photo particulier ou un autre appareil d’imagerie pour photographier la rétine et rechercher les signes révélateurs de dommages liés au diabète. Dans certains cas, il ou elle peut vous recommander un spécialiste de la rétine pour des tests supplémentaires et un traitement possible.

Pour obtenir un diagnostic définitif, vous devrez peut-être subir un test appelé angiographie à la fluorescéine.

Dans ce test, un colorant est injecté dans votre bras par voie intraveineuse et apparaît graduellement dans les vaisseaux sanguins de la rétine où il est éclairé pour détecter les modifications des vaisseaux sanguins liées au diabète et les fuites de sang dans la rétine.

Un symptôme parfois négligé de la maladie oculaire diabétique est une atteinte nerveuse (neuropathie) affectant les muscles qui contrôlent les mouvements oculaires. Les symptômes peuvent inclure des mouvements involontaires des yeux (nystagmus) et la vision double.

Types de maladies oculaires diabétiques

Quand les vaisseaux sanguins dans la rétine ont été endommagés en raison de l’hyperglycémie, du liquide ou du sang peuvent s’en échapper. La rétine gonfle et forme des dépôts aux premiers stades de la rétinopathie diabétique.

Dans les stades ultérieurs, la fuite des vaisseaux sanguins dans la partie gélatineuse et claire du vitré

peut causer de graves problèmes de vision et tôt ou tard conduire à la cécité.

Œdème maculaire diabétique

Ce gonflement de la macula

est plus souvent associé au diabète de type 2. L’œdème maculaire peut entraîner une réduction ou une distorsion de la vision.

L’œdème maculaire diabétique (OMD) est généralement classé de deux façons :

  • Focal, causé par des microanévrysmes
    ou d’autres anomalies vasculaires parfois accompagnées de fuites de vaisseaux sanguins.
  • Diffuse, qui décrit de minuscules vaisseaux sanguins (capillaires) dilatés ou enflés dans la rétine.

Rétinopathie diabétique non proliférante (RDNP)

Ce stade précoce de la RD — identifié par des dépôts se formant dans la rétine — peut survenir à tout moment après l’apparition du diabète.

Souvent, aucun symptôme visuel n’est présent, mais l’examen de la rétine peut révéler de minuscules hémorragies par points et par taches appelées microanévrysmes sanguins.

Dans le diabète de type 1, ces symptômes précoces sont rarement présents plus de trois ou quatre ans après le diagnostic. Dans le diabète de type 2, la RDPN peut être présente même au moment du diagnostic.

Rétinopathie diabétique proliférante (RDP)

Parmi les maladies oculaires diabétiques, la rétinopathie diabétique proliférante présente le plus grand risque de perte de vision.

La RDP se caractérise par ces signes :

  • Le développement de vaisseaux sanguins anormaux (néovascularisation)
    au-dessus ou à proximité du nerf optique
    et du vitré.
  • L’hémorragie prérétinienne,
    qui se produit dans l’humeur vitrée ou à l’avant de la rétine.
  • L’ischémie due à une diminution ou à un blocage de la circulation sanguine, accompagnée d’un manque d’oxygène nécessaire à une rétine saine.

Ces vaisseaux sanguins anormaux formés par néovascularisation ont tendance à se rompre et à saigner dans l’humeur vitrée de l’œil. Outre la perte soudaine de vision, des complications plus permanentes peuvent inclure le décollement de la rétine et le glaucome néovasculaire.

L’œdème maculaire peut survenir séparément ou en plus de la RDPN ou de la RDP.

Vous devriez faire l’objet d’une surveillance régulière, mais vous n’avez généralement pas besoin d’un traitement au laser pour une maladie oculaire diabétique jusqu’à ce que l’affection soit avancée.

Qui est atteint de rétinopathie diabétique?

Au-delà de la présence du diabète, la maîtrise de votre glycémie est un facteur important qui détermine dans quelle mesure vous êtes susceptible de développer une rétinopathie diabétique accompagnée de perte de vision.

L’hypertension artérielle incontrôlée (l’hypertension) a été associée à des lésions oculaires liées au diabète. Aussi, des études ont montré un plus grand taux de progression de la rétinopathie diabétique chez les femmes diabétiques lorsqu’elles sont enceintes.

Bien sûr, plus vous souffrez de diabète depuis longtemps, plus vous êtes susceptible d’avoir une perte de vision. Presque tous les diabétiques qui souffrent de la maladie assez longtemps développeront tôt ou tard au moins un certain degré de rétinopathie diabétique, bien que des formes moins avancées de la maladie oculaire puissent ne pas entraîner de perte de vision.

Souvenez-vous : les examens oculaires réguliers sont le meilleur moyen de protéger vos yeux contre la perte de vision causée par la rétinopathie diabétique et d’autres maladies oculaires liées au diabète.

Advertisement

Prenez rendez-vous pour un examen de la vue