Conditions oculaires

Traitement du glaucome 

Femme, utilisation, collyre, traitement, glaucome
Advertisement

La plupart des traitements du glaucome sont conçus pour abaisser ou contrôler la tension intraoculaire

(TIO), qui peut endommager le nerf optique
qui transmet l’information visuelle au cerveau.

Les gouttes ophtalmiques pour le glaucome sont souvent le premier choix plutôt qu’une intervention chirurgicale et peuvent être très efficaces pour contrôler la TIO. Si votre professionnel de la vue estime que vous êtes un bon candidat pour les gouttes ophtalmiques contre le glaucome, il se peut qu’on vous en prescrive plus d’un type pour obtenir le meilleur contrôle de la TIO.

Types de gouttes ophtalmiques pour le glaucome

Les gouttes ophtalmiques pour le glaucome sont classées en fonction du principe actif chimique qui contribue à l’efficacité du médicament :

Les prostaglandines

Ces gouttes ophtalmiques contre le glaucome sont souvent les plus efficaces, car elles ne sont nécessaires qu’une fois par jour. Les prostaglandines agissent généralement en détendant les muscles de la structure interne de l’œil pour permettre une meilleure évacuation des fluides, réduisant ainsi l’accumulation de la tension oculaire.

Les effets secondaires possibles des gouttes ophtalmiques à base de prostaglandine pour le glaucome comprennent la sensation de picotement et de brûlure, le changement de couleur des yeux ainsi que l’allongement et l’enroulement des cils.

Les bêta-bloquants

Utilisés dans un éventail de gouttes ophtalmiques contre le glaucome, les bêta-bloquants étaient à une certaine époque les médicaments de premier choix dans le traitement du glaucome. Ces médicaments agissent en diminuant la production de liquide (humeur aqueuse) dans l’œil et sont maintenant souvent prescrits en complément des prostaglandines ou en combinaison avec ces dernières.

Ces gouttes oculaires ont le potentiel de réduire la fréquence cardiaque et peuvent causer des effets secondaires indésirables chez les personnes souffrant de certains problèmes cardiaques, de problèmes pulmonaires (comme l’emphysème), de diabète, de dépression ou autres. Pour ces raisons, assurez-vous de discuter en détail de vos antécédents médicaux avec votre ophtalmologiste avant d’utiliser les bêta-bloquants.

Les agonistes alpha adrénergiques

Ces médicaments agissent en diminuant le taux de production d’humeur aqueuse et peuvent être utilisés seuls ou conjointement à d’autres gouttes oculaires contre le glaucome.

Les effets secondaires courants associés à cette classification de gouttes ophtalmiques comprennent les yeux rouges ou injectés de sang (yeux injectés de sang), l’élévation de la paupière supérieure, la dilatation des pupilles et les démangeaisons.

Les inhibiteurs de l’anhydrase carbonique

Ces médicaments agissent en diminuant le taux de production d’humeur aqueuse. Ils sont généralement utilisés en combinaison avec d’autres gouttes ophtalmiques contre le glaucome et non seuls. Cette classification des médicaments est également utilisée sous forme orale (pilules). Les effets secondaires courants des gouttes ophtalmiques contenant un inhibiteur de l’anhydrase carbonique (IAC) comprennent la sensation de brûlure, un goût amer, des réactions des paupières et une rougeur des yeux.

Environ la moitié des patients ne peut pas tolérer les IAC par voie orale en raison de leurs effets secondaires systémiques, notamment la fatigue, la dépression, la perte d’appétit, la perte de poids, la perte de libido, les calculs rénaux, le goût métallique et les picotements des doigts et des orteils (neuropathies périphériques).

Les médicaments parasympathomimétiques

Ces médicaments agissent en augmentant l’écoulement de l’humeur aqueuse de l’œil. Ils sont fréquemment utilisés pour contrôler la TIO dans le traitement du glaucome à angle fermé. Ces gouttes ophtalmiques provoquent un rétrécissement de la pupille, ce qui aide à ouvrir l’angle rétréci ou bloqué où le drainage a lieu.

Les effets secondaires courants de ces types de gouttes ophtalmiques comprennent les douleurs au front, la constriction des pupilles, la sensation de brûlure et la réduction de la vision nocturne.

L’épinéphrine

La classe des médicaments comprenant l’épinéphrine a un double effet sur l’œil. Ces médicaments agissent en diminuant le taux de production d’humeur aqueuse et en augmentant son écoulement.

Parmi les effets secondaires courants associés à cette classification de gouttes ophtalmiques, il y a les dépôts pigmentaires sur la membrane de la surface de l’œil (conjonctive), le blocage des canaux lacrymaux et les palpitations cardiaques avec accélération de la fréquence cardiaque.

Les agents hyperosmotiques

Ces médicaments sont habituellement prescrits pour les personnes dont la TIO est très élevée et qui doit être réduite immédiatement avant que le nerf optique ne subisse de dommages permanents et irréversibles. Les agents hyperosmotiques réduisent la TIO en abaissant le volume des fluides dans l’œil.

Habituellement administrés une seule fois en cas d’urgence, ces médicaments comprennent la glycérine et l’isosorbide par voie orale, ainsi que le mannitol et l’urée par voie intraveineuse.

Combinaison de médicaments contre le glaucome

De nombreuses personnes atteintes de glaucome ont besoin de plus d’un type de médicaments pour maîtriser leur TIO. Pour cette raison, quelques sociétés pharmaceutiques et ophtalmologiques ont produit des gouttes ophtalmiques « combinées » qui peuvent contenir deux médicaments différents contre le glaucome dans la même bouteille. "combination" eye drops that can include two different anti-glaucoma medicines in the same bottle.

Pour des raisons de commodité, votre ophtalmologiste peut vous prescrire des médicaments combinés pour abaisser la TIO. Généralement, ces médicaments combinés ont l’effet additif de réduire la TIO.

Renseignez-vous auprès de votre ophtalmologiste

Puisqu’il existe beaucoup de types de médicaments contre le glaucome, il est important de consulter un ophtalmologiste expérimenté dans le traitement du glaucome afin d’obtenir le meilleur type de médicament pour vos besoins particuliers.

Demandez à votre ophtalmologiste de vous expliquer le type de médicament contre le glaucome qu’il vous prescrit et la raison pour laquelle ce traitement vous convient le mieux.

Advertisement

Prenez rendez-vous pour un examen de la vue