Conditions oculaires

Infections oculaires : Types, symptômes et traitements

oeil irrité à cause d'une infection
Advertisement

Les infections oculaires surviennent lorsque des micro-organismes nuisibles (bactéries, champignons et virus) envahissent une partie du globe oculaire ou des tissus environnants, y compris la face avant transparente de l’œil (cornée) et la fine membrane tapissant l’œil externe et les paupières internes (conjonctive).

Symptômes des infections oculaires

Les symptômes courants d’infections oculaires comprennent :

Si vous soupçonnez une infection oculaire, vous devriez toujours consulter votre ophtalmologue pour un un examen oculaire de routine. Essayer de diagnostiquer soit même sa condition peut retarder un traitement efficace et potentiellement causer une perte de vision permanente.

Si vous portez des lentilles cornéennes. vous ne devriez porter que vos de lunettes jusqu’à ce que vous ayez consulté votre optométriste ou votre médecin généraliste pour un diagnostic et un traitement.

Il existe de nombreux types d’infections oculaires, et votre opticien ou votre médecin généraliste doit déterminer le type particulier d’infection oculaire que vous avez afin de prescrire le traitement approprié.

Votre médecin peut prélever un échantillon dans la zone affectée de l’œil pour faire une culture afin d’évaluer le type d’infection que vous avez, le cas échéant. Cela peut aider à déterminer le traitement le plus efficace, comme un antibiotique qui cible le type exact de bactérie qui cause l’infection.

Causes et types d’infections oculaires

Voici des exemples d’infections oculaires virales, fongiques et bactériennes :

Conjonctivite

Conjonctivite est une infection oculaire courante et hautement contagieuse qui se propage souvent chez les enfants dans les crèches, les salles de classe et d’autres environnements similaires. Les enseignants et les gardiens d’enfants sont également exposés à un risque accru de conjonctivite lorsqu’ils travaillent avec de jeunes enfants.

Les types de conjonctivite infectieuses courantes ont souvent des origines virales ou bactériennes. Les nourrissons peuvent également contracter des infections oculaires conjonctivales (conjonctivites à gonocoque et à chlamydia) à la naissance lorsqu’une mère est atteinte d’une infection transmise sexuellement.

Autres infections oculaires virales (kératite virale)

Outre la conjonctivite commune, d’autres infections oculaires virales comprennent l’herpès oculaire, qui survient lors d’une exposition au virus de l’herpès simplex.

Kératite fongique

Ce type d’infection oculaire a fait la une de l’actualité mondiale en 2006 lorsqu’une solution pour lentilles de contact maintenant retirée du marché a été associée à une épidémie chez les porteurs de verres de contact.

L’infection oculaire fongique était causée par le champignon Fusarium, que l’on trouve couramment dans la matière organique. Ce champignon et d’autres peuvent envahir l’œil d’autres façons, par exemple par une lésion pénétrante causée par une branche d’arbre.

Kératite à Acanthamoeba

Les porteurs de verres de contact courent un risque accru d’une infection grave par des parasites appelée kératite à Acanthamoeba, qui peut envahir l’œil et menacer la vue. C’est pourquoi les porteurs de verres de contact doivent respecter certains conseils de sécurité, comme éviter de nager en portant des lentilles de contact.

Si vous portez des verres de contact lorsque vous nagez ou vous détendez dans un spa, assurez-vous de retirer et de désinfecter vos lentilles immédiatement après.

En effet, le port de verres de contact augmente le risque d’infections oculaires fongiques et bactériennes, et il est recommandé qu’un entretien approprié des lentilles de contact soit effectué.

Trachome

Une infection oculaire grave connue sous le nom de trachome, liée à la Chlamydia trachomatis, est l’une des principales causes de cécité dans certaines parties du monde. L’infection est transmise par les mouches dans des environnements insalubres et la réinfection est un problème courant.

Le trachome infecte généralement la paupière interne, qui commence à cicatriser. La cicatrisation entraîne ensuite un Le trachome infecte généralement la paupière intérieure, qui commence à se cicatriser. La cicatrisation provoque ensuite un "retournement" de la paupière, et les cils commencent à frôler et à détruire le tissu de la cornée, ce qui entraîne une cécité permanente. Une bonne hygiène et la disponibilité de traitements tels que les antibiotiques oraux sont essentielles pour contrôler le trachome.

Endophtalmie

Généralement causée par des bactéries, l’endophtalmie est une infection grave de l’intérieur de l’œil. La cause la plus fréquente de l’endophtalmie est une lésion oculaire pénétrante. Elle peut également être une complication rare de chirurgies oculaires telles que la chirurgie de la cataracte..

Un traitement médical rapide à l’aide d’antibiotiques puissants est nécessaire pour prévenir une perte de vision grave ou éviter la cécité due à l’endophtalmie.

Complications liées aux infections oculaires

Une infection peut également affecter les parties intérieures des paupières supérieures et inférieures pour créer un orgelet ou un chalazion. Il faut éviter de frotter ou de faire éclater un orgelet, car cela peut causer une infection plus profonde et plus grave appelée cellulite orbitaire.

La cellulite orbitaire est une infection des tissus autour du globe oculaire. Il s’agit d’une urgence médicale, car si elle n’est pas traitée rapidement, elle peut causer la cécité, la méningite et même la mort.

L’infection peut également entraîner une inflammation et un blocage du système de drainage des larmes de l’œil et provoquer une dacryocystite.

L’infection peut également être une cause sous-jacente d’un ulcère cornéen, qui ressemble à un abcès de l’œil. S’il n’est pas traité, un ulcère cornéen peut entraîner une perte de vision grave.

Traitements des infections oculaires

Heureusement, la plupart des infections bactériennes oculaires courantes peuvent être traitées efficacement avec des gouttes ophtalmiques ou des onguents et des compresses antibiotiques sur ordonnance.

De nombreuses infections oculaires virales courantes disparaissent toutes seules. En cas d’infections oculaires virales sévères, des gouttes ophtalmiques antivirales peuvent être prescrites. Certaines infections oculaires virales nécessitent une administration minutieuse de gouttes ophtalmiques stéroïdiennes pour réduire l’inflammation associée.

Selon la cause sous-jacente de votre infection oculaire, votre médecin peut vous prescrire des antibiotiques ou des médicaments antiviraux qui sont pris par voie orale. Si vos symptômes s’aggravent ou changent, contactez immédiatement votre opticien.

Comment prévenir les infections oculaires

femme se lavant les mains

Prévenez les infections oculaires en vous lavant les mains avant de toucher vos yeux ou vos paupières et avant de manipuler les lentilles de contact.

Si vous êtes près d’une personne aux yeux rouges, ne touchez pas vos propres yeux avant de vous être d’abord lavé les mains.

Vous pouvez également minimiser la probabilité d’attraper des infections oculaires bactériennes ou virales courantes en évitant de vous frotter les yeux, en vous lavant les mains fréquemment tout au long de la journée (en particulier avant d’appliquer et de retirer les lentilles cornéennes), en nettoyant souvent les serviettes et la literie et en utilisant des produits de nettoyage antibactériens sur les plans de travail et autres espaces communs.

Advertisement

Prenez rendez-vous pour un examen de la vue