Conditions oculaires

Écoulement oculaire : Les causes de la croûte de sommeil dans vos yeux

Illustration de l'écoulement oculaire
Advertisement

L’écoulement oculaire des yeux est une combinaison de mucus, d’huile, de cellules cutanées et d’autres débris qui s’accumulent dans le coin de l’œil pendant votre sommeil. Il peut être humide et collant ou sec et craquant, selon la quantité de liquide qui s’est évaporée de l’écoulement.

Parfois appelé chassie, l’écoulement oculaire a la fonction protectrice d’éliminer les déchets et les débris potentiellement nocifs du film lacrymal et de la surface des yeux.

Vos yeux produisent du mucus tout au long de la journée, mais une fine pellicule continue de larmes humidifie vos yeux lorsque vous clignez des paupières, éliminant la chassie avant qu’elle ne durcisse dans vos yeux.

Lorsque vous dormez, et ne clignez pas des yeux, les sécrétions oculaires s’accumulent et durcissent dans les coins des yeux et parfois le long des cils, ce qu’on appelle communément des « croûtes de sommeil ».

Il est normal d’avoir des sécrétions sèches au coin des yeux au réveil, mais un écoulement oculaire excessif, surtout s’il est de couleur verte ou jaune et s’il s’accompagne d’une vision trouble, d’une sensibilité à la lumière ou de douleurs oculaires, peut indiquer une grave infection ou une maladie oculaire et doit être examiné rapidement par votre ophtalmologiste.

TROUVEZ UN PROFESSIONNEL DE LA VUE PRÈS DE CHEZ VOUS : Si vous avez besoin d’un examen de la vue ou si vous devez acheter des lunettes ou des lentilles, notre localisateur vous aidera à trouver une source fiable à proximité de votre demeure.

D’où provient le mucus oculaire?

Les sécrétions oculaires se composent principalement d’un mucus fin et aqueux produit par la conjonctive (appelé mucine) et de meibum, une substance huileuse sécrétée par les glandes de Meibomius qui aide à garder vos yeux lubrifiés entre les clignements.

Lorsqu’ils ne sont pas emportés par les larmes, les débris s’accumulent dans le coin interne de l’œil ainsi que le long de la ligne des cils.

Les causes de l’écoulement oculaire

Les croûtes de sommeil ne sont habituellement pas un motif d’inquiétude, mais si vous remarquez une différence dans la consistance, la couleur et la quantité des écoulements oculaires, cela pourrait indiquer une infection ou une maladie oculaire.

Les affections oculaires courantes associées à un écoulement oculaire anormal comprennent :

La conjonctivite. L’écoulement oculaire est un symptôme courant de la conjonctivite, une inflammation de la fine membrane qui tapisse l’œil (sclérotique) et la surface interne des paupières.

En plus des yeux rouges, irrités et qui démangent, la conjonctivite s’accompagne généralement de mucus blanc, jaune ou vert qui peut former une croûte le long de la ligne des cils pendant votre sommeil. Dans certains cas, la croûte des paupières peut être si importante qu’elle garde l’œil temporairement fermé.

Il existe trois types de conjonctivite:

La conjonctivite virale 

La conjonctivite virale est très contagieuse et est causée par un virus comme ceux du rhume et de l’herpès simplex. L’écoulement oculaire associé à la conjonctivite virale est généralement clair et larmoyant, ou il peut inclure du mucus blanc ou légèrement jaune.

La conjonctivite bactérienne

La conjonctivite bactérienne, comme son nom l’indique, est causée par une infection bactérienne. Elle peut être dangereuse pour la vue si elle n’est pas traitée rapidement. L’écoulement oculaire de la conjonctivite bactérienne est habituellement plus épais et plus purulent (semblable au pus) que la conjonctivite virale, et sa couleur est généralement jaune, verte ou même grise. Souvent, cette matière collante fera en sorte que vos paupières seront complètement collées au réveil.

La conjonctivite allergique

La conjonctivite allergique est déclenchée par des allergènes comme le pollen, les squames, la poussière et d’autres irritants courants qui causent des allergies oculaires. Elle peut également être causée par une réaction allergique aux polluants chimiques, au maquillage, aux solutions pour verres de contact et aux gouttes pour les yeux. Les écoulements oculaires associés à la conjonctivite allergique sont généralement aqueux. La conjonctivite allergique n’est pas contagieuse et touche toujours les deux yeux.

Autres infections oculaires

En plus de la conjonctivite, il existe de nombreuses infections oculaires qui provoquent un écoulement anormal des yeux. Il s’agit notamment de :

  • L’herpès oculaire (infection oculaire virale récurrente)
  • La kératite fongique (une infection rare, mais grave de la cornée)
  • La kératite à acanthamoeba (infection parasitaire potentiellement aveuglante, généralement causée par une mauvaise hygiène des verres de contact ou par le port des lentilles durant la baignade).

Les écoulements oculaires varient considérablement, ils peuvent être clairs et larmoyants ou épais, verts et collants, alors assurez-vous de consulter votre professionnel de la vue rapidement pour obtenir un diagnostic et un traitement précis.

La blépharite

Trouble chronique des paupières, la blépharite décrit une inflammation des follicules pileux des cils ou une production anormale d’huile à partir des glandes de Meibomius au bord interne des paupières.

Dysfonctionnement de la glande de Meibomius

Aussi appelé DGM, ce dysfonctionnement des glandes produisant l’huile dans les paupières peut causer des écoulements oculaires mousseux, des croûtes de paupières, ainsi que du pus jaune ou vert dans les yeux, parmi d’autres symptômes irritants et souvent douloureux.

L’orgelet

Un orgelet est une glande de Meibomius obstruée à la base de la paupière, généralement causée par un follicule de cil infecté. Aussi appelé compère-loriot, il ressemble à un bouton sur le bord de la paupière et s’accompagne souvent de rougeur, d’enflure des paupières et de sensibilité dans la zone affectée. Du pus jaune, une croûte de paupière et de l’inconfort en clignant des yeux peuvent également survenir.

Yeux secs

Une production insuffisante de larmes ou un dysfonctionnement des glandes de Meibomius peut entraîner le syndrome des yeux secs, une affection chronique dans laquelle la surface des yeux n’est pas correctement lubrifiée et devient irritée et enflammée. Les symptômes de la sécheresse oculaire comprennent les yeux rouges et injectés de sang, une sensation de brûlure, une vision trouble et une sensation d’avoir quelque chose dans l’œil (sensation de corps étranger). Parfois, la sécheresse oculaire peut également provoquer un écoulement oculaire très larmoyant.

Les verres de contact

Si vous portez des verres de contact, il est possible que vous ayez plus de chassie dans vos yeux que d’habitude. Cela peut avoir de nombreuses raisons, y compris une infection oculaire liée aux verres de contact, un inconfort des verres de contact entraînant une sécheresse et une irritation des yeux, ainsi que le fait de se frotter davantage les yeux pendant le port des verres de contact. Si vous constatez une augmentation des écoulements oculaires lors du port de verres de contact, retirez-les et consultez votre professionnel de la vue pour écarter la possibilité d’une affection oculaire grave.

Blessure oculaire

Un corps étranger dans l’œil (comme de la saleté, des débris ou une substance chimique) ou une lésion oculaire peuvent provoquer la sécrétion d’un liquide larmoyant par les yeux comme réaction protectrice naturelle. Si du pus ou du sang dans l’œil (hémorragie sous-conjonctivale) survient après une blessure oculaire, consultez immédiatement votre professionnel de la vue pour obtenir un traitement. On doit traiter toutes les lésions oculaires à titre d’urgence médicale.

Ulcère cornéen

Un ulcère de la cornée est une infection qui menace la vue et qui ressemble à un abcès, habituellement causé par un traumatisme à l’œil ou une infection non traitée. S’il n’est pas traité rapidement, l’ulcère de la cornée peut entraîner une perte totale de la vision. La douleur oculaire, la rougeur, l’enflure des paupières et les sécrétions épaisses sont caractéristiques d’un ulcère de la cornée. Le pus oculaire peut être si grave qu’il obscurcit la cornée et nuit à la vision.

Dacryocystite

Lorsqu’un canal lacrymal est obstrué, le sac lacrymal du système de drainage lacrymal menant au nez peut s’enflammer et s’infecter, provoquant l’apparition d’une bosse sensible et gonflée sous la paupière interne. En plus de la douleur et de la rougeur, les symptômes courants de la dacryocystite comprennent des yeux larmoyants, un écoulement oculaire collant et une vision trouble.

Traitement de l’écoulement oculaire

Une petite quantité d’écoulement oculaire est inoffensive, mais si vous remarquez des changements de couleur, de fréquence, de consistance et de quantité, consultez un professionnel de la vue.

Si une infection est responsable de la présence de mucus oculaire, votre professionnel des soins de la vue peut vous prescrire des antibiotiques ou des gouttes et onguents ophtalmiques antiviraux. Si les allergies oculaires rendent vos yeux larmoyants et irrités, les gouttes antihistaminiques en vente libre et les décongestionnants peuvent soulager les symptômes.

Des compresses chaudes placées sur les yeux peuvent aider à soulager les symptômes de démangeaisons et l’inconfort oculaire général, ainsi qu’à éliminer les écoulements oculaires.

Si vos paupières sont collées ensemble, la meilleure façon de les décoller est de mouiller un linge avec de l’eau chaude et de le placer sur vos yeux pendant quelques minutes avant d’essuyer doucement l’écoulement.

Liste de contrôle à domicile

  • Suivez ces simples conseils pour éviter ou traiter les écoulements oculaires :
  • Retenez-vous de toucher vos yeux pour éviter l’apparition ou la propagation d’une infection oculaire.
  • Lavez vos mains fréquemment, surtout si vous souffrez d’une conjonctivite contagieuse.
  • Si un écoulement oculaire survient lorsque vous portez des verres de contact, retirez-les et consultez votre optométriste. Parfois, le fait de changer les verres de contact pour des verres de contact jetables à port quotidien peut réduire le risque d’écoulements oculaires liés au port de verres de contact.
  • Si vous avez une infection oculaire, jetez tout cosmétique potentiellement contaminé, comme le mascara et le traceur pour les yeux.
  • Si les allergies sont la cause de votre larmoiement, examinez votre environnement et essayez d’éliminer ou de minimiser votre exposition aux irritants. Si vous avez une sensibilité aux gouttes ophtalmiques, essayez d’utiliser des gouttes sans agent de conservation.

Advertisement

Prenez rendez-vous pour un examen de la vue