Accueil Chirurgie visuelle Types de chirurgie visuelle  |  In English

Chirurgie de la cataracte au laser : Aperçu détaillé

docteur, exécuter, laser, cataracte, chirurgie, patient

La chirurgie de la cataracte au laser — également appelée chirurgie réfractive de la cataracte assistée au laser (ReLACS) — est un type avancé de chirurgie de la cataracte qui utilise la technologie de laser femtoseconde pour offrir un nouveau niveau de précision et d’exactitude à des étapes particulières de la chirurgie de la cataracte qui étaient habituellement effectuées au moyen d’outils chirurgicaux manuels.

Ces étapes comprennent :

  1. L’incision de la cornée

  2. La capsulotomie antérieure

  3. Fragmentation du cristallin et de la cataracte

La précision, l’exactitude et la reproductibilité accrues de chacune de ces étapes, lorsqu’elles sont effectuées au laser, pourraient réduire certains risques et améliorer les résultats visuels de la chirurgie de la cataracte.

L’incision de la cornée

La première étape de la chirurgie de la cataracte consiste à faire une incision dans la cornée.

Expandable
Expandable

La tomographie par cohérence optique aide votre chirurgien à planifier l'emplacement et la profondeur des incisions faites lors d'une procédure de cataracte assistée par laser. Les scans OCT offrent des images haute résolution et en coupe pour rendre la chirurgie de la cataracte aussi précise que possible.

Au cours de la chirurgie de la cataracte conventionnelle, le chirurgien utilise un outil à main doté d’une lame en métal ou en diamant pour créer une incision dans la zone où la cornée rencontre la sclérotique. Cette incision permet au chirurgien d’accéder à l’intérieur de l’œil pour déloger et retirer les cataractes, qui sont une nébulosité du cristallin, juste derrière la pupille.

Ensuite, une lentille intraoculaire (LIO) est insérée et implantée, afin de remplacer le cristallin opaque. L’incision de la cornée est faite d’une manière spéciale, de façon à se guérir après la chirurgie, sans que des points de suture s’imposent.

Pendant la chirurgie de la cataracte, le chirurgien crée un plan chirurgical précis pour l’incision de la cornée au moyen d’une image 3-D évoluée de l’œil appelée TCO (tomographie par cohérence optique).

L’objectif est de créer une incision à un emplacement, une profondeur et une longueur spécifiques à tous les niveaux, et avec l’image de la TCO et un laser femtoseconde, la chirurgie peut être effectuée avec précision sans la variable d’expérience du chirurgien.

C’est important non seulement pour la précision, mais aussi pour accroître la probabilité que l’incision cicatrise à la fin de l’intervention, ce qui réduit le risque d’infection.

La capsulotomie

Le cristallin est entouré d’une capsule transparente très mince. Pendant une chirurgie de la cataracte, le devant de la capsule est retiré dans le cadre d’une intervention appelée la capsulotomie antérieure.Cette étape permet au chirurgien d’accéder directement au cristallin opacifié (la cataracte).

Il est très important que le résidu intact de la capsule du cristallin ne soit pas endommagé pendant la chirurgie de la cataracte, parce qu’il sert à tenir en place la lentille artificielle pour le reste de la vie du patient.

Dans le cadre d’une chirurgie traditionnelle de la cataracte, le chirurgien crée une ouverture dans la capsule au moyen d’une petite aiguille, puis il se sert de la même aiguille ou d’une pince pour déchirer la capsule d’un mouvement circulaire.

Dans le cas d’une chirurgie de la cataracte au laser, la capsulotomie antérieure est effectuée au moyen d’un laser femtosecond comme le type utilisé pendant une chirurgie de correction de la vue LASIK. Des études ont démontré que les capsulotomies effectuées au laser améliorent la précision et la reproductibilité.

Des études ont également démontré que les capsulotomies au laser permettent de mieux centrer la lentille intraoculaire, dont le positionnement est un facteur important pour déterminer les résultats visuels définitifs.

Fragmentation du cristallin et de la cataracte

Après la capsulotomie, le chirurgien a accès à la cataracte pour la retirer.

Au cours d’une chirurgie de la cataracte traditionnelle, le dispositif ultrasonique qui fragmente la cataracte est inséré dans l’incision. Pendant cette procédure de phacoémulsification, l’énergie des ultrasons peut entraîner une accumulation de chaleur au site de l’incision, ce qui peut parfois brûler l’incision et entraver le résultat visuel en entraînant un astigmatisme.

Une brûlure incisionnelle augmente en outre le risque d’épanchement et nécessite parfois plusieurs points de suture.

Le laser, en revanche, ramollit la cataracte pendant qu’il la fragmente. En défaisant la cataracte en fragments plus petits et plus mous, on peut déployer moins d’énergie pour extraire la cataracte, ce qui réduit le risque de brûlure et de déformation de l’incision.

La chirurgie de la cataracte au laser réduit également le risque de rupture de capsule, qui peut entraîner des problèmes de vision après l’intervention.

La capsule du cristallin est aussi mince qu’une pellicule autocollante et il est important que la partie laissée dans l’œil après la chirurgie de la cataracte soit intacte, pour qu’elle puisse maintenir le cristallin intraoculaire dans la bonne position, pour assurer une vision nette et sans distorsion.

L’énergie réduite de la phacoémulsification requise pendant une chirurgie de la cataracte au laser peut également rendre la procédure plus sûre pour l’œil intérieur, ce qui réduit le risque de certaines complications, comme une rétine détachée.

Correction de l’astigmatisme au moment d’une chirurgie de la cataracte

Pour réduire la nécessité de porter des lunettes d’ordonnance ou des lunettes de lecture après une chirurgie de la cataracte, il est important qu’il y ait peu ou pas d’astigmatisme après l’implantation des cristallins intraoculaires corrigeant la presbytie et les cristallins intraoculaires d’accommodation.

L’astigmatisme est habituellement causé par une courbure de la cornée plus prononcée dans un méridien que les autres. (Autrement dit, la cornée a un peu la forme d’un ballon de football plutôt qu’un ballon de soccer).

Pour réduire l’astigmatisme, de petites incisions peuvent être faites en périphérie du méridien plus courbé; à mesure que les incisions cicatrisent, ce méridien s’aplatit légèrement pour donner à la cornée une forme plus ronde et symétrique.

Cette procédure est appelée incisions limbiques de relaxation ou kératotomie corrective de l’astigmatisme. Les chirurgiens peuvent réaliser ces deux chirurgies manuellement au moyen d’une lame en diamant, et le taux d’efficacité est élevé pour réduire l’astigmatisme.

Pendant une chirurgie de la cataracte réfractive assistée au laser, l’image de la TCO peut être utilisée pour planifier les incisions au laser des deux types de chirurgie à un emplacement, une longueur et une profondeur très précis. Cette précision augmente la précision de la procédure de réduction de l’astigmatisme et la probabilité d’une bonne vision sans lunettes après la chirurgie de la cataracte.

Systèmes de chirurgie de la cataracte au laser

Voici des exemples de systèmes de chirurgie de la cataracte au laser :

Expandable

Ce système laser femtoseconde LenSx a une entrée de données laser à gauche, un contrôle joystick et un écran OCT à droite, qui offre au chirurgien des conseils très importants lors des procédures de cataracte assistée par laser. (Image: Alcon)

LenSx

Le système LenSx (Alcon) est approuvé pour les incisions cornéennes, les capsulotomies et la fragmentation des cataractes.

LensAR

Le système LenAR (LensAR, Inc.) est approuvé pour les incisions cornéennes, les capsulotomies et la fragmentation des cataractes. La plateforme "AR" stand for "Augmented Reality," which refers to proprietary imaging technology that collects an unprecedented spectrum of biometric data and then reconstructs a sophisticated 3-D model of the anatomy of each patient's eye, according to the company.

Victus

La plateforme au laser femtoseconde Victus (Bausch + Lomb) est également approuvée pour les incisions cornéennes, la capsulotomie et la fragmentation du cristallin au cours d’une chirurgie de la cataracte au laser. Le système Victus est doté d’une technologie exclusive avancée d’amarrage qui réduit la possibilité d’inclinaison de l’œil ou de distorsion et qui permet un alignement précis visant à maintenir la forme naturelle de l’œil pendant la chirurgie de la cataracte assistée au laser, selon l’entreprise.

Femto LDV

Le système au laser femtosecond Femto LDV (Ziemer Ophthalmic) offre une fréquence de répétition plus élevée du faisceau laser pour accélérer les procédures, une faible énergie par impulsion de laser pour des traitements plus doux et un chevauchement des zones de laser pour une plus grande précision et une meilleure prévisibilité, selon l’entreprise.

Tous ces systèmes pour la chirurgie de la cataracte au laser ont démontré d’excellents résultats dans les essais cliniques. Le laser que votre chirurgien a choisi pour son cabinet est une question de préférence personnelle, en fonction des caractéristiques particulières et d’autres facteurs.

Habituellement, les compétences de votre chirurgien sont plus importantes que la marque de laser utilisée pour votre chirurgie de la cataracte assistée au laser.

Selon les chirurgiens de la cataracte qui se servent de lasers, les avantages sont particulièrement évidents en ce qui concerne les implants supérieurs de pointe, comme les cristallins intraoculaires corrigeant la presbytie et les cristallins intraoculaires d’accommodation. Les avantages comprennent un meilleur positionnement de la lentille, et donc de meilleurs résultats visuels.

Coût d’une chirurgie de la cataracte au laser

La chirurgie de la cataracte au laser coûte habituellement plus cher que la chirurgie de la cataracte conventionnelle, et les coûts supplémentaires associés à la chirurgie de la cataracte au laser ne sont habituellement pas remboursés par l’assurance-maladie.

Les frais d’une chirurgie de la cataracte au laser peuvent varier considérablement d’un chirurgien de la cataracte à un autre. Assurez-vous de demander des détails au sujet du coût de la chirurgie de la cataracte assistée au laser pendant votre examen préchirurgical et votre consultation sur la chirurgie de la cataracte avec votre chirurgien.

Conclusion

Il est important de mettre en perspective la technologie des chirurgies de la cataracte au laser.

La chirurgie de la cataracte traditionnelle est très efficace et offre un taux de réussite élevé. La plupart des gens qui ne veulent pas payer les coûts supplémentaires associés à la chirurgie de la cataracte au laser peuvent avoir l’esprit tranquille : la chirurgie de la cataracte produira probablement de très bons résultats.

Toutefois, si vous recherchez la meilleure technologie possible, la chirurgie de la cataracte au laser est une option attrayante. Une plus grande précision de l’incision cornéenne, de la capsulotomie et de la correction de l’astigmatisme peut vous aider à atteindre votre objectif d’une dépendance moindre aux lunettes après la chirurgie de la cataracte.

Pour déterminer si la chirurgie de la cataracte au laser est le meilleur choix pour vous, demandez de plus amples renseignements à votre chirurgien de la cataracte au sujet de cette technologie pendant votre examen et votre consultation préopératoires.

Find Eye Doctor

Planifier un examen

Trouver Eye Doctor