Chirurgie de la vision

Complications de la chirurgie de la cataracte

Gros plan d'un œil avec une cataracte dense
Advertisement

Des millions de personnes subissent une chirurgie de la cataracte chaque année, et les complications relatives à cette chirurgie sont assez rares.

Les complications potentielles suivant une chirurgie de la cataracte sont les suivantes :

  • L’opacification capsulaire postérieure (OCP)
  • La luxation du cristallin intraoculaire
  • L’inflammation de l’œil
  • La sensibilité à la lumière
  • La photopsie (perception d’éclairs de lumières)
  • L’œdème maculaire (enflure de la rétine centrale)
  • Le ptosis (abaissement de la paupière supérieure)
  • L’hypertension oculaire (tension de l’œil élevée)

Lorsque des complications chirurgicales de la cataracte surviennent, la plupart sont mineures et peuvent être traitées avec succès sur le plan médical ou par une chirurgie supplémentaire.

L’opacification capsulaire postérieure

L’une des complications les plus courantes de la chirurgie de la cataracte est l’opacité de la capsule postérieure (aussi appelée opacification de la capsule postérieure ou OCP).

Bien que certaines personnes appellent une OCP une cataracte secondaire ce n'est pas une cataracte. Une fois qu’une cataracte est retirée, elle ne revient pas.

Lors de la chirurgie de la cataracte, le chirurgien retire le cristallin nuageux de votre œil (cataracte) et le remplace par un cristallin intraoculaire (CIO).

Au cours de cette procédure, une grande partie de la fine membrane transparente qui entoure le cristallin naturel (appelée la capsule du cristallin) est intentionnellement laissée intacte.

Dans la plupart des cas, la capsule du cristallin reste claire après la chirurgie de la cataracte. Cependant, dans certains cas la partie postérieure de la capsule (la partie laissée intacte) devient floue. Cette opacification de la capsule postérieure peut survenir lors d’une chirurgie de la cataracte ou même des mois plus tard.

Traitement de l’opacification de la capsule postérieure

Heureusement, on peut traiter l’OCP efficacement avec une intervention appelée capsulotomie au laser YAG. Au cours de l’intervention, un trou est créé dans la zone centrale de la capsule nuageuse et la vision est rapidement rétablie.

Une capsulotomie au laser YAG comprend trois étapes :

  1. Des gouttes oculaires sont utilisées pour dilater la pupille. Cela permet à votre ophtalmologiste de voir toute la capsule de la lentille.
  2. Le laser enlève la capsule postérieure floue de votre champ de vision sans faire d’incision ni toucher à l’œil.
  3. Des gouttes ophtalmiques médicamenteuses sont appliquées après l’intervention pour prévenir l’inflammation.

Femme subissant une capsulotomie au laser

L’intervention ne prend que quelques minutes et est indolore.

Après une capsulotomie au laser YAG, vous pouvez reprendre vos activités normales immédiatement. Il se peut que vous voyiez des corps flottants par la suite. Ceux-ci disparaissent généralement en quelques semaines.

La plupart des gens peuvent s’attendre à ce que leur vision s’améliore en un jour. Consultez immédiatement votre opticien si votre vision s’aggrave ou ne s’améliore pas après une capsulotomie au laser.

Parce que le laser YAG enlève la zone centrale de la capsule postérieure trouble derrière le cristallin intraoculaire, l’affection ne peut pas revenir. Ainsi, un seul traitement au laser est nécessaire pour éliminer définitivement la perte de vision causée par l’OCP après une chirurgie de la cataracte.

Risques relatifs à la capsulotomie au laser Yag

Les complications relatives à une capsulotomie au laser YAG sont rares. Cependant, l’intervention peut augmenter le risque de décollement de la rétine dans une certaine mesure.

Les recherches indiquent que le risque à vie d’une rétine décollée, comme complication relative à la chirurgie de la cataracte, est d’environ 1 %. Ce risque augmente à environ 2 % si la chirurgie de la cataracte est suivie d’une capsulotomie au laser YAG.

Luxation du cristallin intraoculaire

Une autre complication de la chirurgie de la cataracte est la luxation du cristallin intraoculaire (CIO). Cela peut causer des problèmes de vision, notamment la vision double.

Les luxations du CIO sont rares, mais si elles se produisent, votre chirurgien de la cataracte peut habituellement le repositionner par une chirurgie. Dans certains cas, l’implant doit ensuite être cousu en place pour le fixer, ou il peut être retiré et remplacé par un autre CIO.

Autres complications relatives à une chirurgie de la cataracte

D’autres complications de la chirurgie de la cataracte vont de l’inflammation à la perte dévastatrice de la vision. Le risque d’une perte grave de vision est très rare et peut découler d’une infection ou d’un saignement à l’intérieur de l’oeil.

Certaines complications de la chirurgie de la cataracte surviennent longtemps après l’intervention.

Par exemple, un décollement de la rétine peut survenir des mois ou des années après une chirurgie de la cataracte parfaitement réussie. Si vous commencez soudainement à voir des corps flottants ou des éclairs de lumière (symptômes du décollement de la rétine) après une chirurgie de la cataracte, consultez immédiatement votre opticien.

D’autres complications potentielles suivant une chirurgie de la cataracte sont :

Si vous remarquez ces symptômes ou d’autres symptômes inhabituels après une chirurgie de la cataracte, consultez votre opticien à des fins d’évaluation et de traitement.

Problèmes de vision après une chirurgie de la cataracte

Si vous avez un problème de sensibilité à la lumière du soleil après une chirurgie de la cataracte, les lunettes à verres photochromiques, qui s’assombrissent automatiquement en présence d’UV, peuvent apporter un soulagement.

De plus, en cas de vice de réfraction résiduel et de presbytie après la chirurgie, les verres progressifs avec traitement antireflet peuvent souvent affiner votre vision pour des activités comme la conduite de nuit et la lecture.

Les personnes dont la vision ne s’améliore pas après une chirurgie de la cataracte présentent souvent des troubles oculaires sous-jacents, comme la dégénérescence maculaire liée à l’âge, la rétinopathie diabétique et d’autres affections oculaires.

Les examens oculaires réguliers demeurent très importants après une chirurgie de la cataracte pour surveiller la santé de vos yeux et la clarté de votre vision.

Advertisement

Prenez rendez-vous pour un examen de la vue