Conditions oculaires

Comprendre le syndrome de l’œil sec

Homme aux yeux secs et irrités rouges
Advertisement

Le syndrome de l’œil sec est causé par un manque chronique de lubrification et une hydratation insuffisante à la surface de l’œil.

Les conséquences de la sécheresse oculaire vont d’une irritation oculaire subtile, mais constante, à une inflammation importante et même à une cicatrisation de la face antérieure de l’œil.

En plus d’être appelé syndrome de l’œil sec, sécheresse oculaire, ou simplement "oeil sec", les termes médicaux alternatifs utilisés pour décrire les yeux secs comprennent:

  • Kératite sèche Terme généralement utilisé pour décrire la sécheresse et l’inflammation de la cornée.
  • Kératoconjonctivite sèche Terme utilisé pour décrire le syndrome de l’œil sec qui affecte à la fois la cornée et la conjonctive.
  • Syndrome de dysfonction lacrymale Terme utilisé pour souligner qu’une qualité inadéquate de larmes peut être tout aussi importante qu’une quantité inadéquate.

Prévalence de la sécheresse oculaire

illustration de la sécheresse oculaire

Les yeux secs peuvent devenir rouges et irrités, provoquant une sensation de grattage.

Le syndrome de l’œil sec, aussi appelé sécheresse oculaire, est l’une des affections oculaires les plus courantes dans le monde et l’une des principales raisons des visites chez l’opticien.

Dans une étude publiée dans le Journal of Global Health  des chercheurs ont constaté dans différentes études que la prévalence de la sécheresse oculaire varie de 5 % à 50 % dans différentes populations à travers le monde. (Les chercheurs ont estimé que la grande variation peut être due aux disparités dans les critères diagnostiques des différentes études, aux caractéristiques uniques des populations étudiées et à d’autres facteurs.)

Les facteurs de risque du syndrome de l’œil sec comprenaient l’âge avancé, le sexe féminin et l’utilisation d’un ordinateur.

Symptômes de sécheresse oculaire

Les symptômes de sécheresse oculaire et du syndrome de l’œil sec comprennent :

  • Sensation de brûlure
  • Démangeaison oculaire
  • Douleurs
  • Yeux lourds
  • Fatigue des yeux
  • Irritation des yeux
  • Sensation de sécheresse
  • Rougeur des yeux
  • Photophobie
  • Vision trouble

Un autre symptôme courant est une sensation de corps étranger, c’est-à-dire la sensation que du sable ou une autre chose est "dans votre oeil".

Et aussi étrange que cela puisse paraître, les yeux larmoyants peuvent également être un symptôme du syndrome de l’œil sec.

En effet, la sécheresse à la surface de l’œil peut parfois stimuler de façon excessive la production de la composante aqueuse de vos larmes comme mécanisme de protection. Toutefois, ce "relfexe de larmoiement"ne reste pas sur l'œil assez longtemps pour corriger la sécheresse oculaire sous-jacente.

En plus de ces symptômes, la sécheresse oculaire peut causer de l’inflammation et des dommages (parfois permanents) à la surface de l’œil.

Le syndrome de l’œil sec peut également affecter les résultats du LASIK, et de la chirurgie de la cataracte.

Quelles sont les causes du syndrome de l’œil sec?

Une couche de larmes adéquate et constante à la surface de l’œil est essentielle pour garder vos yeux en santé et confortables et pour bien voir.

Les larmes mouillent la surface de l’œil pour le garder humide et l’enlever la poussière, les débris et les microorganismes qui pourraient endommager la cornée et entraîner une irritation de celle-ci.

Un film lacrymal normal se compose de trois éléments importants :

  1. Un composant huileux (lipidique)
  2. Un composant aqueux
  3. Un composant semblable à du mucus (mucine)

Chaque composant du film lacrymal remplit une fonction essentielle. Par exemple, les lipides lacrymaux aident à empêcher le film lacrymal de s’évaporer trop rapidement et augmentent la lubrification, tandis que la mucine aide à maintenir et à répartir les larmes sur la surface de l’œil.

Chaque composant des larmes est produit par différentes glandes sur ou à proximité de l’œil :

  1. Le composant huileux est produit par les glandes de Meibomian dans les paupières.
  2. Le composant aqueux est produit par les glandes lacrymales situées derrière la face externe des paupières supérieures.
  3. Le composant mucine est produit par les cellules caliciformes de la conjonctive qui recouvre le blanc de l’œil (sclère).

Un problème avec l’une ou l’autre de ces sources de film lacrymal peut entraîner une instabilité lacrymale et une sécheresse oculaire.

LA SÉCHERESSE OCULAIRE VOUS FAIT SOUFFRIR? Trouvez un optométriste près de chez vous.

Catégories de sécheresse oculaire

Il existe différentes catégories de sécheresse oculaire, selon le composant touché.

Par exemple, si les glandes de Meibomius ne produisent ou sécrètent pas assez d’huile (meibum), le film lacrymal peut s’évaporer trop rapidement, une condition appelée "oeil sec par évaporation".

La condition sous-jacente, appelée dysfonctionnement de la glande de Meibomius, est maintenant reconnue comme un facteur important dans de nombreux cas de syndrome de l’œil sec.

Dans d’autres cas, la cause principale de la sécheresse oculaire est l’incapacité des glandes lacrymales à produire suffisamment de liquide aqueux (aqueux) pour garder les yeux suffisamment humidifiés. Cette condition est appelée "carence aqueuse".

Le type spécifique de sécheresse oculaire déterminera souvent le type de traitement recommandé par votre optométriste pour soulager vos symptômes de sécheresse oculaire.

Facteurs associés au syndrome de l’œil sec

Un certain nombre de facteurs peuvent augmenter votre risque de sécheresse oculaire. Ceux-ci comprennent :

Utilisation de l’ordinateur

Lorsque nous travaillons à l’ordinateur ou utilisons un téléphone intelligent ou un autre appareil numérique portable, nous avons tendance à cligner des yeux moins fréquemment, ce qui entraîne une plus grande évaporation des larmes et un risque accru de symptômes de sécheresse oculaire.

Port de verres de contact

Bien qu’il puisse être difficile de déterminer dans quelle mesure le port de verres de contact contribue aux problèmes de sécheresse oculaire, l’inconfort dû à la sécheresse oculaire est la principale raison pour laquelle les gens cessent de porter des lentilles de contact.

Vieillissement

Le syndrome de l’œil sec peut survenir à tout âge, mais il est de plus en plus fréquent en vieillissant, en particulier après l’âge de 50 ans.

Ménopause

Les femmes ménopausées sont plus à risque de sécheresse oculaire que les hommes du même âge.

Environnement intérieur

La climatisation, les ventilateurs de plafond et les systèmes de chauffage à air pulsé peuvent tous diminuer l’humidité intérieure ou accélérer l’évaporation des larmes, ce qui entraîne des symptômes de sécheresse oculaire.

Environnement extérieur

Les climats arides et les conditions de sécheresse ou venteuses augmentent les risques de sécheresse oculaire.

Vols fréquents

L’air dans les cabines des avions est extrêmement sec et peut entraîner des problèmes de sécheresse oculaire, surtout chez les grands voyageurs.

Le tabagisme

En plus de la sécheresse oculaire, le tabagisme a été associé à de graves problèmes oculaires, notamment la dégénérescence maculaireles cataractes et les uvéites.

Problèmes de santé

Certaines maladies systémiques comme le diabète, les maladies associées à la thyroïde, le lupus, la polyarthrite rhumatoïde et le Syndrome de Sjögren contribuent aux problèmes de sécheresse oculaire.

Médicaments

De nombreux médicaments sur ordonnance et en vente libre (y compris les antihistaminiques, les antidépresseurs, certains médicaments pour la tension artérielle et les contraceptifs oraux) augmentent le risque de symptômes de sécheresse oculaire.

Problèmes de paupières

La fermeture incomplète des paupières en clignant des yeux ou en dormant, une condition appelée lagophtalmie, qui peut être causée par le vieillissement ou survenir après une blépharoplastie esthétique ou d’autres causes, peut causer une sécheresse oculaire grave et entraîner un ulcère cornéen si elle n’est pas traitée.

De plus, le LASIK et d’autres interventions de chirurgie réfractive de la cornée peuvent parfois provoquer une sécheresse oculaire. Dans la plupart des cas, l’inconfort causé par la sécheresse oculaire après le LASIK est temporaire et disparaît quelques semaines après l’intervention.

Si vous souffrez de sécheresse oculaire avant l’intervention LASIK, votre ophtalmologiste peut vous recommander un programme de traitement de la sécheresse oculaire avant votre intervention afin d’assurer les meilleurs résultats possibles pour le LASIK.


Nouvelles sur la sécheresse oculaire

Enfants utilisant des smartphones

L’utilisation d’un téléphone intelligent est associée à la sécheresse oculaire chez les enfants d’âge scolaire

En plus d’une facture mensuelle élevée de la compagnie de téléphone, l’utilisation de téléphones intelligents peut avoir d’autres conséquences sur les enfants : le développement de la sécheresse oculaire à un jeune âge.

Des chercheurs en Corée  ont évalué les facteurs de risque de sécheresse oculaire chez les écoliers qui utilisent des appareils vidéo, y compris des téléphones intelligents.

Les chercheurs ont examiné 916 écoliers de la première à la sixième année pour déceler des signes de sécheresse oculaire. Ils ont également demandé aux enfants et à leurs parents de remplir un questionnaire concernant les types d’appareils vidéo que les enfants utilisent couramment (ordinateur, téléphone intelligent et télévision) et le temps qu’ils passent à utiliser chaque appareil. Des données sur le temps passé par les enfants à l’extérieur ont également été recueillies.

Dans l’ensemble, 6,6 % des enfants présentaient des signes de sécheresse oculaire. Les enfants vivant en milieu urbain étaient plus susceptibles que les enfants vivant en milieu rural d’être atteints de sécheresse oculaire (8,3 % contre 2,8 %). Le taux d’utilisation des téléphones intelligents était de 61,3 % dans le groupe urbain et de 51,0 % dans le groupe rural.

Selon l’âge, 9,1 % des enfants de 9 à 12 ans ont reçu un diagnostic de sécheresse oculaire, comparativement à 4,0 % des enfants de 6 à 9 ans. Le taux d’utilisation des téléphones intelligents était de 65,1 % chez les enfants plus âgés et de 50,9 % chez les enfants plus jeunes.

De plus, le temps que les enfants passaient à utiliser des téléphones intelligents était plus long dans le groupe atteint de sécheresse oculaire, comparativement aux enfants qui n’avaient pas les yeux secs. Après que les enfants souffrant de sécheresse oculaire aient cessé d’utiliser leur téléphone intelligent pendant quatre semaines, leurs symptômes subjectifs et les signes objectifs de sécheresse oculaire se sont améliorés.

Les auteurs de l’étude ont conclu que l’utilisation de téléphones intelligents chez les enfants était fortement associée à la sécheresse oculaire chez l’enfant. Les élèves plus âgés en milieu urbain présentaient les facteurs de risque et la prévalence de sécheresse oculaire les plus élevés.

Les auteurs ont également souligné que les signes et symptômes de sécheresse oculaire s’amélioraient lorsque l’utilisation des téléphones intelligents cessait et que l’augmentation des activités extérieures semblait avoir un effet protecteur contre la sécheresse oculaire chez les enfants.


Tests de sécheresse oculaire

La seule façon de savoir avec certitude si vous souffrez du syndrome de l’œil sec chronique est de demander à votre optométriste d’effectuer un ou plusieurs tests de sécheresse oculaire pendant un examen des yeux.

La présence de symptômes à eux seuls est un mauvais prédicteur de la présence et de la gravité de la sécheresse oculaire. Les symptômes peuvent varier considérablement d’une personne à l’autre et peuvent même être influencés par le type de personnalité.

Certaines personnes qui ne souffrent que d’une sécheresse oculaire minime ou légère peuvent ressentir une très grande gêne, tandis que d’autres peuvent avoir des problèmes importants de sécheresse oculaire et ne pas considérer leurs symptômes suffisamment importants (ou ne présenter aucun symptôme de sécheresse oculaire) pour consulter un optométriste.

Seul un examen minutieux de vos yeux par un optométriste peut révéler la présence et la gravité du syndrome de l’œil sec et aider l’optométriste à déterminer le meilleur type de traitement pour garder vos yeux en santé et confortables et pour bien voir.

Traitement et prévention de la sécheresse oculaire

Heureusement, il existe des options de traitement efficaces si vous souffrez de sécheresse oculaire chronique..

Dans de nombreux cas, l’utilisation systématique de larmes artificielles et des modifications comportementales mineures (comme des pauses fréquentes pendant l’utilisation de l’ordinateur) peuvent réduire considérablement les symptômes de sécheresse oculaire.

Dans d’autres cas, votre optométriste peut vous recommander des médicaments sur ordonnance pour les yeux et des procédures en cabinet pour aider votre corps à créer et à sécréter plus de larmes et pour diminuer l’irritation et l’inflammation oculaires.

Advertisement

Prenez rendez-vous pour un examen de la vue