AccueilMaladies oculairesMaladies oculaires A-Z

Herpès de l’œil (herpès oculaire)

Qu’est-ce que l’herpès de l’œil?

L’herpès de l’œil, également appelé herpès oculaire, est une infection virale de l’œil causée par l’herpès simplex virus type I (HSV-1). Le HSV-1 provoque également des feux sauvages autour de la bouche et des lèvres.

Dans la plupart des cas, l’herpès de l’œil (herpès oculaire) affecte la cornée de l’œil. Dans de tels cas, on l’appelle également kératite herpétique. (En latin, kerato signifie « cornée » et itis signifie « inflammation ».)

L’herpès oculaire peut toucher les cellules superficielles de la cornée (kératite herpétique épithéliale) ou le noyau principal de la cornée (kératite herpétique stromale). La kératite herpétique stromale peut provoquer une cicatrice cornéenne et une perte de vision.

Moins fréquemment, le HSV-1 peut provoquer une inflammation de l’iris et des tissus connexes situés dans le devant de l’œil (iritis herpétique) ou une inflammation de la rétine à l’arrière de l’œil (rétinite herpétique).). 

Quelles sont les causes de l’herpès de l’œil (oculaire)?  

L’herpès simplex virus type I qui cause l’herpès de l’œil se transmet généralement par contact oral (comme un baiser ou le partage d’aliments, d’ustensiles de cuisine ou d’une brosse à dents).

Selon les National Institutes of Health (NIH), le HSV-1 infecte plus de la moitié de la population américaine avant l’âge de 20 ans. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que 3,7 milliards de personnes de moins de 50 ans (67 %) sont infectées par le HSV-1 dans le monde. 

La première infection par le HSV-1 ne provoque généralement aucun symptôme. Mais pour certains, le virus de l’herpès produit des feux sauvages douloureux à l’intérieur ou autour de la bouche. Cette affection dure habituellement une semaine ou plus. Les symptômes s’estompent progressivement à mesure que le virus se retire dans les nerfs faciaux sous la peau et devient inactif (dormant). 

Le virus peut rester dormant dans les nerfs toute votre vie et ne causer aucun problème apparent. Mais des mois, voire des années après l’infection, certains facteurs de stress peuvent réactiver le HSV-1 et provoquer des feux sauvages (herpès buccal) ou des infections oculaires (herpès de l’œil ou oculaire).

Voici quelques-uns de ces facteurs de stress :

  • Choc émotionnel

  • Trop grande exposition au soleil

  • Fièvre

  • Interventions dentaires ou chirurgicales majeures

  • Traumatisme

L’affaiblissement du système immunitaire (par exemple, si vous suivez une chimiothérapie) peut également augmenter le risque de réactivation du HSV-1, ce qui peut entraîner une poussée d’herpès de l’œil.

Symptômes de l’herpès de l’œil.

Divers signes et symptômes sont associés à une poussée d’herpès oculaire. Vous pouvez éprouver une inflammation de la cornée, qui peut provoquer une irritation ou une douleur oculaire soudaine et intense. En outre, la cornée peut devenir trouble, ce qui entraîne une vision floue

Voici d’autres caractéristiques de l’herpès de l’œil :

L’herpès oculaire ne touche généralement qu’un seul œil, ce qui n’exclut pas que les deux yeux puissent être touchés. 

S’il n’est pas traité, l’herpès de l’œil peut provoquer un ulcère de la cornée et une cicatrice de la cornée pouvant entraîner une perte de vision permanente.

Traitement de l’herpès de l’œil

Si vous êtes atteint d’herpès oculaire, votre professionnel des soins de la vue peut vous prescrire un médicament antiviral pour aider à contrôler le virus et prévenir les dommages à votre cornée. Il peut s’agir de gouttes ophtalmiques, de pommades ou de médicaments par voie orale, cela dépend de la localisation et de la gravité de l’herpès de l’œil.

Voici quelques exemples de médicaments antiviraux pour l’herpès oculaire :

  • Gouttes ophtalmiques de trifluridine

  • Gel ophtalmique Ganciclovir

  • Vidarabine en pommade

  • Acyclovir par voie orale

Assurez-vous de suivre attentivement les instructions de votre professionnel des soins de la vue pour le traitement de votre herpès de l’œil et utilisez tous les médicaments exactement comme indiqué.

Bien que l’herpès de l’œil soit incurable, le traitement peut prévenir les lésions oculaires, éviter la perte de la vision et aider à contrôler les futures éclosions.

Si vous avez une cicatrice cornéenne et que vous éprouvez une perte de la vision due à l’herpès oculaire, une transplantation de la cornée (kératoplastie) peut souvent rétablir une partie ou la totalité de votre vue. 

Jessica Hill et Charles Slonim, MD ont également contribué à cet article.

Find Eye Doctor

Planifier un examen

Trouver Eye Doctor