AccueilSoins des yeux Ressources sur la vision

Comment choisir des suppléments pour les yeux et la vision

Les suppléments pour les yeux sont des produits nutritionnels contenant des vitamines et d’autres nutriments qui, selon des recherches, sont bénéfiques pour préserver la santé oculaire et une bonne vision.

Comme leur nom le suggère, les suppléments pour les yeux sont conçus pour s’ajouter aux nutriments issus d’une alimentation saine, non pas pour les remplacer. La prise de suppléments alimentaires ne peut pas compenser entièrement pour les lacunes nutritionnelles d’une mauvaise alimentation pouvant entraîner de graves problèmes de santé, y compris une perte de la vision.

En quoi consiste une "alimentation saine" pour les yeux?

Habituellement, une alimentation saine pour l’ensemble du corps, y compris les yeux :

https://cdn.allaboutvision.com/images/nutrition-fruit-veg-330x220.jpg

Une alimentation riche en fruits et légumes peut vous aider à profiter d'une bonne vision toute votre vie.

  • est surtout composée de fruits, de légumes, de grains entiers et de produits laitiers sans gras ou faibles en gras.

  • comprend des viandes maigres, de la volaille, du poisson, des légumineuses, des œufs et des noix.

  • est pauvre en graisses saturées, en gras trans, en cholestérol, en sel (sodium) et en sucres ajoutés.

Toutefois, même dans les pays développés, de nombreuses personnes ne mangent pas suffisamment de fruits, de légumes et d’autres aliments riches en nutriments. Certaines personnes adoptent plutôt une alimentation riche en calories et pauvre en nutriments pouvant être nocive pour le corps, y compris les yeux.

La prise quotidienne d’un supplément de multivitamines et de minéraux peut contribuer à combler les lacunes d’une alimentation sous-optimale et peut vous protéger des maladies dégénératives, y compris des maladies oculaires telles que la dégénérescence maculaire et  les cataractes.

AREDS et AREDS2 : Suppléments pour les yeux et maladies oculaires liées au vieillissement

Deux des études les plus influentes concernant les bienfaits des suppléments pour les yeux sont les études AREDS et AREDS2, commanditées par le National Eye Institute aux États-Unis. (AREDS est l’acronyme de "Age-Related Eye Disease Study", ou étude sur les maladies oculaires liées au vieillissement.)

Chacun de ces essais cliniques multicentriques impliquait plusieurs milliers de participants et avait une période de suivi d’au moins cinq ans.

AREDS. L’étude AREDS d’origine étudiait l’effet de l’utilisation d’un supplément multivitaminique quotidien sur le développement et la progression de la DMA et des cataractes auprès d’une population d’environ 3 600 participants âgés de 55 à 80 ans.

La plupart des participants de l’étude présentaient déjà une DMA prématurée ou intermédiaire au moment de l’inscription, et la période de suivi moyenne de l’étude était de 6,5 ans. Le supplément vitaminique contenait de la bêtacarotène (15 mg), de la vitamine C (250 mg), de la vitamine E (400 UI), du zinc (80 mg) et du cuivre (2 mg).

Les résultats de l’étude AREDS d’origine ont démontré que le supplément multivitaminique avec antioxydants utilisé dans le cadre de l’étude a réduit la progression de la DMA vers des stades avancés chez les personnes présentant des risques élevés de perte de la vision causée par la dégénérescence maculaire d’environ 25 %.

De plus, dans le même groupe à risques élevés, qui comprenait des participants atteints de DMA intermédiaire ou avancée dans un œil, mais pas dans l’autre, le complément multivitaminique a réduit le risque de perte de la vision causée par une DMA avancée d’environ 19 %.

Pour les participants de l’étude qui ne présentaient pas de DMA ou qui étaient atteints d’un début de DMA, le complément multivitaminique n’a offert aucun bienfait apparent pour la santé oculaire.

De plus, le supplément quotidien pour les yeux utilisé dans le cadre de l’étude AREDS n’a eu aucun effet significatif sur le développement ou la progression de cataractes parmi les participants à l’étude.

https://cdn.allaboutvision.com/images/nutrition-vitamins-330x220.jpg

Les suppléments oculaires peuvent aider à combler les lacunes nutritionnelles dans un régime moins que parfait.

AREDS2. L’étude AREDS2 avait pour objectif d’étudier l’effet des modifications de la formule du supplément de l’étude AREDS d’origine sur le développement et la progression de la DMA et des cataractes.

Plus particulièrement, la lutéine et la zéaxanthine, des pigments végétaux (caroténoïdes) qui, d’après les suggestions d’autres études, pourraient avoir des bienfaits pour les yeux, ainsi que des acides gras oméga 3 ont été évalués.

Les chercheurs de l’étude AREDS2 voulaient également évaluer une modification de la formule du supplément multivitaminique de l’étude AREDS d’origine puisque certaines recherches avaient établi un lien entre les suppléments de bêtacarotène et une augmentation des risques de cancer du poumon chez les fumeurs et les anciens fumeurs. Ils étaient également préoccupés au sujet de certains effets secondaires mineurs, tels que les troubles d’estomac chez certains participants de l’étude AREDS, causés par la grande quantité de zinc dans la formule d’origine.

Les résultats de l’étude AREDS2 ont démontré que les participants qui prenaient une formule AREDS renfermant de la lutéine et de la zéaxanthine, mais pas de bêtacarotène, présentaient 18 % moins de risques de développer une DMA avancée au cours des cinq années de l’étude, par rapport aux participants qui ont pris la formule de l’étude AREDS d’origine, contenant de la bêtacarotène.

De plus, les participants à l’étude AREDS2 qui consommaient peu de lutéine et de zéaxanthine dans le cadre de leur alimentation au début de l’étude étaient 25 % moins susceptibles de développer une DMA en prenant un supplément multivitaminique quotidien comprenant 10 mg de lutéine et 2 mg de zéaxanthine, par rapport aux participants avec un apport alimentaire similaire qui n’ont pas pris de supplément contenant de la lutéine et de la zéaxanthine pendant l’étude.

Aucune des formules modifiées des suppléments AREDS utilisées dans l’étude AREDS2, y compris celles contenant 1 000 mg d’acide gras oméga 3 (350 mg d’acide docosahexaénoïque et 650 mg d’acide eicosapentanoïque), n’a pu empêcher ou réduire les risques de cataractes.

Suppléments pour la vision : Ingrédients recommandés

Alors que les recherches se poursuivent sur les bienfaits des suppléments pour la vision pour réduire les risques de problèmes oculaire, et peut-être pour améliorer l’acuité visuelle des yeux en santé, il semble avisé d’accompagner votre alimentation avec un supplément quotidien pour les yeux contenant un grand nombre des ingrédients suivants, voire même tous ces ingrédients.

La plupart de ces vitamines et nutriments peuvent jouer un rôle clé dans la réduction de l’inflammation et des changements oxydatifs associés au développement des maladies dégénératives, y compris les problèmes oculaires chroniques et liés au vieillissement :

  • Vitamine A et bêtacarotène.  La vitamine A et son précurseur, la bêtacarotène, est nécessaire pour la vision nocturne, la guérison des blessures et le bon fonctionnement du système immunitaire. Bien que les suppléments de bêtacarotène aient été associés à des risques accrus de certains cancers chez les fumeurs et les anciens fumeurs dans certaines études, l’apport d’une quantité saine de bêtacarotène issue de sources alimentaires naturelles ne semble pas faire augmenter ce risque.

  • Complexe de vitamine B. Une combinaison de vitamines B peut contribuer à réduire l’inflammation chronique pouvant causer des problèmes vasculaires dans la rétine. Les vitamines B jouent aussi un rôle dans la réduction des risques de dégénérescence maculaire et dans le traitement de l’uvéite, une cause fréquente de cécité.

  • Vitamine C. Certaines études ont démontré que la vitamine C, un antioxydant puissant, est associé à une réduction des risques de cataractes.

  • Vitamine D. De récents ouvrages suggèrent que la déficience en vitamine D est très répandue, surtout pendant l’hiver dans les régions froides. Des recherches suggèrent que la vitamine D est associée à un plus faible risque de dégénérescence maculaire.

  • Vitamine E. Un autre élément des suppléments AREDS et AREDS2, la vitamine E est associé à une réduction des risques de cataractes dans d’autres études.

  • Lutéine et zéaxanthine. Ces pigments végétaux pourraient réduire les risques de dégénérescence maculaire et de cataractes, selon certains chercheurs.

  • Antioxydants phytochimiques. Les extraits végétaux, comme ceux du ginkgo biloba et de la myrtille, contiennent des composants qui semblent offrir une protection contre le stress oxydatif pour tout le corps, y compris les yeux.

  • Acides gras essentiels oméga 3. Ces nutriments essentiels pourraient réduire les risques de sécheresse oculaire et pourraient également procurer d’autres bienfaits pour la santé oculaire.

  • Bioflavonoïdes. Se retrouvant dans de nombreux fruits et légumes, les bioflavonoïdes semblent aider le corps à absorber la vitamine C pour rehausser l’efficacité des antioxydants.

Conseils pour l’achat de suppléments pour la vision

Habituellement, il est possible de faire des économies à l’achat de suppléments pour la vision en choisissant un supplément multivitaminique plutôt qu’en achetant chaque vitamine et nutriment séparément.

Il existe de nombreuses marques de "vitamines pour les yeux". En choisissant des suppléments pour les yeux, assurez-vous de bien lire les étiquettes et de suivre ces directives :

  1. Vérifiez la date d’expiration pour vous assurer de la fraîcheur du supplément que vous achetez.

  2. Assurez-vous que le sceau d’étanchéité du flacon n’a pas été brisé.

  3. Consultez les portions indiquées. Devez-vous prendre un seul comprimé ou devez-vous en prendre deux ou plus pour obtenir la quantité quotidienne recommandée de chaque ingrédient indiqué?

  4. Les capsules sont souvent absorbées plus facilement que les comprimés durs et peuvent entraîner moins de maux d’estomac.

  5. Les meilleurs suppléments pour les yeux contiennent des ingrédients de qualité ayant une grande biodisponibilité, ce qui signifie que votre corps peut les absorber facilement. Par exemple, la forme naturelle de vitamine E (D-alpha-tocophérol) est environ deux fois plus active dans le corps humain que sa forme artificielle (DL-alpha-tocophérol).

  6. Évitez les suppléments pour les yeux qui contiennent des produits laitiers, du maïs ou du blé comme agents de remplissage, surtout si vous avez des allergies ou d’autres problèmes d’intolérance. Les entreprises les plus reconnues formulent habituellement leurs suppléments sans ajouter d’agents de remplissage inutiles.

Pour vous assurer d’acheter un produit de bonne réputation, choisissez des suppléments pour les yeux recommandés par votre professionnel des soins de la vue. Les nutritionnistes sont également de bonnes sources d’information et de conseil au sujet des suppléments pour vos yeux et votre vision.

Précautions à prendre avec les suppléments pour les yeux

Bien que les suppléments alimentaires, y compris les suppléments pour les yeux, soient habituellement sécuritaires et bénéfiques, vous devez prendre quelques précautions :

Si vous êtes enceinte ou si vous allaitez ou si vous prenez des anticoagulants, discutez avec votre médecin avant d’utiliser tout type de supplément alimentaire.

Ne dépassez pas la dose recommandée indiquée sur l’emballage pour réduire le risque de toxicité ou de réactions aux médicaments.

Find Eye Doctor

Planifier un examen

Trouver Eye Doctor