AccueilSoins des yeux Examen de la vue

Comment un examen du champ visuel peut contribuer à repérer les problèmes oculaires

De nombreuses pathologies liées aux yeux et au cerveau peuvent causer une perte de la vision périphérique et d’autres anomalies du champ visuel. Les examens de champ visuel sont effectués par des professionnels des soins de la vue pour détecter les taches aveugles (scotomes) et d’autres anomalies du champ visuel, qui peuvent être un signe précoce de tels problèmes.

La taille et la forme d’un scotome donnent des indices importants au sujet de la présence et de la gravité de maladies de l’œil, du nerf optique et des structures visuelles dans le cerveau. Par exemple, des dommages causés au nerf optique en raison du glaucome créent une anomalie du champ visuel très particulière.

Les autres pathologies associées aux taches aveugles et à d’autres anomalies du champ visuel comprennent les maladies de la rétine, la neuropathie optique, les tumeurs au cerveau et les accidents vasculaires cérébraux.

Pendant un examen de la vue de routine, votre professionnel des soins de la vue peut recommander un examen du champ visuel pour évaluer l’ensemble de la portée horizontale et verticale et de la sensibilité de votre vision. Les résultats d’un examen du champ visuel "de référence" peuvent ensuite être utilisés pour évaluer les changements potentiels de votre champ visuel à l’avenir.

Types d’examen du champ visuel

Un examen du champ visuel par confrontation est habituellement utilisé comme examen du champ visuel de dépistage. Un œil est couvert, tandis que l’autre œil fixe un objet tandis que votre professionnel des soins de la vue se tient directement devant vous. On vous demande ensuite de décrire ce que vous soyez sur les bordures éloignées (ou sur la périphérie) de votre champ de vision.

Par exemple, votre professionnel des soins de la vue peut présenter un nombre différent de doigts dans votre champ de vision périphérique et vous demander combien vous en voyez tout en continuant de fixer un objet donné.

Si on suspecte une maladie oculaire, vous pourriez devoir effectuer des types d’examens du champ visuel plus complets et formels afin d’évaluer la qualité de votre vision centrale et périphérique. Il existe différents tests de sensibilité pour mesure la perte du champ visuel, y compris :

  • Périmétrie automatisée. Différentes formes de tests de périmétrie automatisée mesurent vos réactions en présence d’objets à divers endroits de votre champ de vision.

    Avec la tête maintenue en position immobile, habituellement avec le front et le menton reposant à l’intérieur d’un instrument ressemblant à un grand bocal à poisson, vous devez fixer une source de lumière directement à l’avant tandis que de minuscules lumières de différentes intensités clignotent à des points aléatoires de votre champ visuel. Chaque fois que vous voyez une de ces lumières, vous devez appuyer immédiatement sur un bouton ou utiliser d’autres façons d’indiquer votre réponse.

    Si vous ne pouvez pas voir les lumières dans certaines parties de votre champ de vision, vous pourriez avoir une tache aveugle indiquant une perte de vision.

  • Périmétrie à doublage de fréquence. Le doublage de fréquence est basé sur une illusion d’optique produite avec des barres verticales de couleurs contrastantes (habituellement noires et blanches) affichées à un écran. Ces barres semblent devenir doubles lorsqu’elles clignotent en alternance à des fréquences plus élevées, un phénomène qui semble être causé par la réaction unique de certaines cellules sensibles à la lumière (photorécepteurs) de la rétine.

    L’incapacité à voir les barres verticales à certaines fréquences pourrait indiquer des dommages causés au nerf optique ou d’autres dommages oculaires accompagnant une perte de vision dans certaines parties du champ visuel.

  • Électrorétinographie. Ce test mesure l’activité électrique produite par les photorécepteurs dans la rétine lorsque l’œil est stimulé par une lumière stroboscopique spéciale ou par un motif de lumière en damier inversé. La mesure est prise par une électrode placée sur la surface avant de l’œil (cornée), qui produit un tracé, appelé électrorétinogramme (ERG).

    L’électrorétinographie est utile pour diagnostiquer plusieurs pathologies de la rétine héréditaires et acquises, y compris la rétinite pigmentaire, un décollement de la rétine et des changements fonctionnels de la rétine causés par de l’artéiosclérose (durcissement des artères) ou du diabète.

Find Eye Doctor

Planifier un examen

Trouver Eye Doctor