AccueilMaladies oculairesMaladies oculaires A-Z

Y a-t-il un lien entre les yeux rouges et le coronavirus?

Au début de la pandémie de COVID-19, certains rapports ont indiqué que les yeux rouges étaient un signe possible de la maladie causée par le nouveau coronavirus.

Le 23 mars 2020, CNN a rapporté qu’une infirmière d’un centre d’hébergement et de soins de longue durée de Kirkland, dans l’État de Washington, se souvient que les yeux rouges étaient un signe clinique chez certains résidents âgés qui avaient contracté la COVID-19. Vingt-neuf personnes associées à la maison de retraite, dont 18 résidents de la maison, sont décédées de complications liées au coronavirus.

"C’est une caractéristique que j’ai observée chez chacun d’eux (les patients)," a indiqué Chelsey Earnest à CNN. "Ils ont, disons, ce qu’on peut décrire comme des yeux d’allergies. La partie blanche de l’œil n’est pas rouge. C’est plus comme s’ils avaient du fard à paupières rouge sur le contour de leurs yeux."

"Nous avons eu des patients dont le seul symptôme était des yeux rouges, qui sont allés à l’hôpital et y sont décédés," a déclaré Ernest. Malgré cette observation tirée des premiers cas de COVID-19 parmi les résidents du centre d’hébergement et de soins de longue durée Kirkland, il se peut que les yeux rouges ne soient pas un symptôme courant de la maladie ou un symptôme auquel on peut se fier. Il semble que le lien entre les yeux rouges et la COVID-19 ne soit pas largement répandu.

"En ce qui concerne l’ombre rouge autour des yeux, mais pas sur le blanc des yeux, il n’y a pas actuellement suffisamment de données pour suggérer qu’il s’agit d’un symptôme de la COVID-19," a déclaré à Today.com le Dr Sonal Tuli, porte-parole clinique de l’American Academy of Ophthalmology (l’Académie américaine d’ophtalmologie).

En date du 14 août 2020, les Centers for Disease Control and Prevention (Centres américains de contrôle et de prévention des maladies) n’avaient pas inscrit les yeux rouges dans leur liste de symptômes de la COVID-19.

Yeux roses et coronavirus

La COVID-19 peut provoquer une conjonctivite, soit une inflammation du tissu transparent qui recouvre la partie blanche de l’œil et tapisse l’intérieur des paupières, mais chez seulement chez 1 à 3 % des personnes infectées, selon l’American Academy of Ophthalmology (AAO). Les symptômes de la conjonctivite sont la rougeur et l’irritation des yeux.

Le virus peut se transmettre aux yeux lorsqu’on les touche ou qu’on les frotte avec des doigts qui ont été contaminés par le coronavirus.

Selon l’AAO, les patients qui cherchent à se faire soigner pour une conjonctivite pourraient être infectés par la COVID-19 s’ils présentent également les symptômes suivants :

  • Fièvre

  • Toux

  • Essoufflement

Recherches sur la conjonctivite et la COVID-19

L’AAO cite deux études récemment publiées qui ont examiné un lien possible entre la conjonctivite et la COVID-19 :

Une étude publiée dans le Journal of Medical Virology a examiné 30 patients hospitalisés en Chine pour recevoir des soins relatifs à la COVID-19. Un des patients présentait un coronavirus détecté dans les sécrétions oculaires. Selon les chercheurs, cela pourrait signifier que le virus peut infecter la conjonctive et provoquer une conjonctivite. Les charges virales sont le plus souvent identifiées dans les muqueuses et transmises par celles-ci.

Dans une étude publiée dans le New England Journal of Medicine, les chercheurs ont découvert une « congestion conjonctivale » chez neuf des 1 099 patients souffrant de la COVID-19. Il convient de noter que les personnes présentant une « congestion conjonctivale » ne représentaient que 0,8 % des cas confirmés de COVID-19.

ARTICLE CONNEXE : Le coronavirus lié aux yeux roses : Comment protéger vos yeux

En même temps, une étude publiée dans JAMA Ophthalmology, en mars 2020, a rapporté que 12 des 38 patients atteints de la COVID-19 et traités dans un hôpital en Chine présentaient des symptômes correspondant à une conjonctivite. Pour un patient, la conjonctivite a été le premier symptôme détecté. 

À partir de ces premiers éléments, les chercheurs ont signalé que les patients atteints de conjonctivite pourraient représenter des cas de COVID-19. Par conséquent, les professionnels des soins de la vue pourraient être les premiers prestataires de soins de santé à évaluer les patients susceptibles d’être infectés par la COVID-19.

Comme le souligne le Rady’s Children Hospital-San Diego, les virus sont la cause la plus fréquente de conjonctivite. La conjonctivite virale peut toucher les deux yeux. Les symptômes durent normalement de cinq à sept jours et comprennent :

  • Rougeur dans le blanc des yeux

  • Enflure des paupières

  • La sensation d’avoir du sable, de la poussière dans l’œil

  • Larmoiement

  • Écoulement aqueux ou légèrement épais et blanchâtre

Si vous pensez avoir une conjonctivite, communiquez avec un professionnel des soins de la vue.

La conjonctivite est contagieuse

N’oubliez pas que la conjonctivite est très contagieuse. Elle se transmet par contact avec les sécrétions oculaires, qui contiennent le virus (ou la bactérie) à l’origine de la conjonctivite, indique l’hôpital pour enfants de San Diego.

« Si vous touchez un œil infecté, puis que vous touchez votre autre œil ou un objet alors que votre main est contaminée par un écoulement, le virus ou la bactérie peut se propager », indique l’hôpital.

Les experts de la santé imputent principalement la propagation de la conjonctivite à un mauvais lavage des mains. Partager avec une personne atteinte de conjonctivite des objets tels que des serviettes, des gants de toilette, du matériel pour verres de contact, du maquillage pour les yeux et des médicaments pour les yeux peut également propager l’infection.

Find Eye Doctor

Planifier un examen

Trouver Eye Doctor