AccueilMaladies oculairesMaladies oculaires A-Z

Perdre un œil : FAQ sur l’énucléation et les prothèses oculaires

L’énucléation est l’ablation chirurgicale d’un œil irrémédiablement endommagé ou gravement malade. Les affections qui rendent l’énucléation nécessaire sont notamment :

  • Grave traumatisme oculaire

  • Cancer de l’œil

  • Maladies et infections oculaires graves

Une fois que l’œil affecté a été retiré, on pose généralement à la personne qui subit l’énucléation une prothèse oculaire faite sur mesure (également appelée œil artificiel, œil de verre, ou prothèse oculaire).

Bien qu’une prothèse oculaire ne permette pas de restaurer la vision, elle peut donner une apparence plus naturelle.

Les prothèses oculaires modernes sont fabriquées sur mesure et leur taille et leur couleur correspondent à celles de l’œil naturel restant, et ce, avec une telle précision, qu’il est souvent difficile pour les autres de remarquer qu’une personne "porte" un œil de verre.

Voici les réponses aux questions fréquemment posées sur l’ablation chirurgicale de l’œil et sur la fabrication, l’adaptation et l’entretien des prothèses oculaires.

Qu’est-ce qu’une énucléation?

L’énucléation est l’ablation chirurgicale d’un œil au complet. Les muscles qui étaient attachés à l’extérieur du globe oculaire pour contrôler son mouvement et les autres tissus qui entouraient l’œil dans l’orbite osseuse du crâne sont laissés intacts.

Ces muscles sont attachés à un implant rond (ressemblant à une bille) qui remplace le volume de tissu perdu lors de l’ablation de l’œil. Le fait de les fixer à l’implant permet au patient de bouger l’œil artificiel après l’opération.

Quand l’énucléation est-elle nécessaire?

Les raisons les plus courantes de l’ablation chirurgicale d’un œil sont les suivantes : cancers de l’œil (par exemple : mélanome choroïdien; rétinoblastome); traumatisme; infection incontrôlable; glaucome en phase terminale; ou toute affection qui provoque une douleur oculaire permanente et impossible à gérer dans un œil aveugle.

De plus, les yeux aveugles disgracieux sont souvent retirés afin de réadapter l’orbite et d’offrir au patient une meilleure option esthétique.

À quoi dois-je m’attendre immédiatement après une chirurgie d’énucléation?

La chirurgie d’énucléation est généralement réalisée sous anesthésie générale, de sorte que vous ne ressentirez aucune gêne pendant l’intervention. Une anesthésie locale est souvent pratiquée à la fin de l’opération, de sorte que vous ne ressentirez que peu de gêne ou n’en ressentirez aucune à votre réveil en salle de réveil.

https://cdn.allaboutvision.com/images/polishing-prosthetic-eye-330x220@2x.jpg

Un petit conformateur en plastique ressemblant à une demi-coquille d’amande est placé derrière les paupières pour maintenir leur forme après l’opération. Parfois, un petit point de suture est placé dans les paupières pour les fixer temporairement pendant quelques jours.

Le conformateur sert de support à l’œil artificiel qui sera mis en place plusieurs semaines plus tard, une fois que le gonflement aura diminué et que la cicatrisation aura été complète.

Il est courant d’avoir mal à la tête le premier ou le deuxième jour après l’opération, mais, règle générale, cette douleur peut être gérée au moyen d’analgésiques en vente libre. Il peut parfois arriver qu’un médicament antidouleur sur ordonnance soit nécessaire.

Certains patients peuvent avoir besoin de médicaments contre les nausées, lesquelles ne durent généralement qu’un jour ou deux.

Un pansement compressif sera appliqué immédiatement après la chirurgie d’énucléation. Certains chirurgiens autorisent le retrait du pansement le lendemain de l’opération et son remplacement quotidien par le patient, tandis que d’autres exigent que le pansement soit laissé en place pendant quelques jours.

On peut vous donner des antibiotiques par voie orale et vous demander de prendre des stéroïdes jusqu’à votre visite de suivi quatre à six jours plus tard.

Lors de votre première visite de suivi, votre chirurgien ou votre professionnel des soins de la vue retirera votre pansement et examinera la plaie chirurgicale. Si tout guérit correctement, on vous donnera des gouttes ou une pommade antibiotique topique à appliquer sur la zone plusieurs fois par jour pendant deux semaines.

Comment la prothèse oculaire est-elle fabriquée?

Lorsque votre chirurgien estime que votre orbite est prête à recevoir un œil de verre (environ 3 à 6 semaines après l’opération), vous serez orienté vers un oculariste. Un oculariste est un professionnel spécialisé dans la fabrication d’yeux artificiels sur mesure.

Le processus de création de la prothèse oculaire correspondant à l’apparence de votre œil fonctionnel commencera dès votre première visite chez l’oculariste.

Lorsqu’il est temps d’insérer la prothèse oculaire, on retire le conformateur. Comme le conformateur, l’œil de verre a la forme d’une coquille incurvée qui se place derrière les paupières et devant l’implant.

La forme de l’orbite peut changer au fil du temps, de sorte que des ajustements et des réajustements d’un œil de verre peuvent être nécessaires au fil du temps. Règle générale, les prothèses oculaires doivent être polies chaque année par l’oculariste et remplacées tous les cinq à sept ans.

Récemment, des chercheurs belges ont signalé la mise au point d’une nouvelle méthode de production de prothèse oculaire par conception et fabrication assistées par ordinateur. Un œil artificiel, créé à partir d’un moule de l’orbite oculaire imprimé en trois dimensions (3D) et sans empreinte, a été posé avec succès sur un homme de 68 ans.

Les chercheurs pensent qu’il s’agit du premier cas de prothèse oculaire personnalisée conçue à l’aide de l’impression 3D, ce qui élimine le besoin de moulage par empreinte et pourrait permettre à l’avenir une plus grande régularité dans la création d’yeux artificiels bien ajustés et d’apparence naturelle.

Les yeux de verre sont-ils tous en verre?

Non. Une prothèse oculaire peut être fabriquée à partir d’un certain nombre de matériaux compatibles avec les tissus de l’orbite.

Le matériau le plus couramment utilisé pour fabriquer un œil en verre est un polymère plastique acrylique appelé poly(méthacrylate de méthyle) (PMMA), qui est utilisé pour un certain nombre d’applications lorsqu’une version plus légère et plus résistante aux chocs que le verre est souhaitée. Le PMMA est également connu sous le nom d’acrylique ou de verre acrylique. Ses principales marques de commerce comprennent notamment Plexiglas et Lucite.

Les polymères de silicone sont également utilisés pour fabriquer des yeux artificiels.

Une prothèse oculaire peut-elle bouger comme un œil naturel?

Dans de nombreux cas, oui. Cela dépend des techniques chirurgicales et des matériaux utilisés pour la fabrication et la pose de la prothèse oculaire. Les personnes sont souvent capables de suivre des objets en mouvement avec un œil artificiel qui bouge en harmonie avec les mouvements de leur œil fonctionnel.

La taille de la pupille d’un œil de verre, par contre, demeure constante et ne change pas en fonction des conditions d’éclairage. Les pupilles des deux yeux (l’un réel et l’autre artificiel) ne correspondent donc pas toujours parfaitement. Mais une prothèse de haute qualité associée à des implants plus récents peut générer une apparence très naturelle.

Des procédures cosmétiques supplémentaires sur les paupières et d’autres structures entourant la prothèse oculaire peuvent également améliorer le résultat final.

De plus, une paire de lunettes à la mode avec des verres résistants aux chocs peut empêcher la plupart des observateurs de remarquer qu’une personne a un œil de verre.

Puis-je porter des verres de contact (sur mon œil voyant) après une chirurgie d’énucléation?

Toute personne ayant subi une énucléation et portant un œil de verre doit acheter des lunettes avec des verres en polycarbonate résistant aux chocs et les porter en permanence après la chirurgie afin de protéger son œil fonctionnel (voyant).

Même une blessure oculaire mineure apparemment inoffensive, comme une légère abrasion cornéenne, abrasion de la cornée, peut constituer un problème grave pour une personne qui n’a qu’un seul œil fonctionnel, et même les verres de contact les mieux adaptés et correctement portés augmentent le risque d’une infection oculaire qui pourrait avoir des conséquences dévastatrices.

Apprendre à vivre avec une prothèse oculaire

Perdre un œil, subir une énucléation et se faire poser un œil de verre peut être une expérience émotionnellement traumatisante, nécessitant une période de guérison psychologique (et physique) importante. C’est pourquoi les conseils et les groupes de soutien peuvent être d’une grande aide pendant le rétablissement d’un patient.

Avec l’aide d’un chirurgien talentueux, des dernières technologies en matière d’implants, d’un oculariste compétent et du soutien attentif de la famille, des amis et des professionnels, une personne qui a perdu un œil peut retrouver son apparence et se sentir très bien par rapport à ce que l’avenir lui réserve.

Find Eye Doctor

Planifier un examen

Trouver Eye Doctor