AccueilSoins des yeux Ressources sur la vision

Lunettes de ski : Un guide d’achat pour les skieurs et les surfeurs des neiges

Pour trouver les lunettes de ski qui vous conviennent le mieux, avec la meilleure couleur de verres et le meilleur prix, suivez les 12 conseils suivants :

1. Magasinez avant de vous rendre à la montagne.

Rendez-vous dans un magasin d’articles de sport, un magasin de ski et de planche à neige ou un magasin d’optique spécialisé bien approvisionné. Vous paierez probablement moins cher, et vous aurez plus de temps pour prendre une décision intelligente.

Ne faites pas vos achats dans une station de ski, à moins d’y être obligé. Il y a des exceptions, mais de nombreuses stations de ski offrent un choix limité et affichent des prix exorbitants.

2. Posez des questions.

Il existe tellement de produits et de caractéristiques différents qu’il peut être difficile de choisir. Vous avez besoin de recourir à un vendeur qui les a portées et qui sait quelles lunettes fonctionnent le mieux dans telles ou telles conditions.

Si le vendeur semble mal informé ou peu disposé à répondre aux questions, essayez un autre magasin.

Vous pouvez également magasiner sur Internet. Dans leurs sites Web, la plupart des grands fabricants de lunettes de protection pour la neige fournissent de nombreux détails sur leurs produits.

3. Prenez votre temps et essayez autant de lunettes que vous le pouvez.

Et mettez-les à l’extérieur (avec la permission de l’employé), pour voir comment les lentilles fonctionnent à la lumière naturelle.

Si vous achetez des lunettes munies de verres transparents pour le ski de nuit, essayez-les dans une pièce sombre où une seule ampoule est allumée. Vous voulez vous assurer que les lunettes ne seront pas déformées ni éblouissantes lorsque vous regarderez les éclairages le long de la piste ou sur la demi-lune.

Ne prenez pas une décision hâtive, car un mauvais équipement peut gâcher votre expérience sur les pistes.

4. Choisissez la bonne teinte de lentille.

La météo, le parcours et l’activité sont autant de facteurs importants à prendre à compte lorsque vous choisissez la teinte des lentilles. Évaluez l’endroit où vous faites habituellement du ski ou de la planche à neige : La montagne est-elle ensoleillée le matin, l’après-midi ou toute la journée? Vous aimez les pistes faciles ou les zones plus difficiles comme les bosses, les parcs à neige et les pistes boisées?

Votre objectif est d’obtenir la teinte qui offrira une bonne combinaison de définition des couleurs, de contraste, de perception de la profondeur et de protection contre la fatigue oculaire, le tout avec la bonne transmission de la lumière visible (TLV) pour les conditions de luminosité que vous rencontrez.

Un indice TLV faible (15 % par exemple) réduit la fatigue oculaire les jours ensoleillés et un indice TLV élevé (70 % par exemple) améliore la perception des couleurs et de la profondeur les jours sombres et nuageux.

  • En cas de faible luminosité et de brouillard, les lentilles jaunes, dorées et ambrées filtrent la lumière bleue, ce qui accentue les ombres dans la neige et vous permet de mieux voir les bosses. Elles donnent également de bons résultats dans des conditions de lumière modérées et variables.

  • Les lentilles rose clair et rose cuivré sont également excellentes pour les journées de faible luminosité.

  • Sous une lumière vive, les teintes foncées telles que le cuivre, le brun foncé, le gris foncé et le vert foncé rendront vos yeux plus à l’aise tout en augmentant la perception des contrastes. Les lentilles grises sont également efficaces pour voir les vraies couleurs.

  • Un traitement miroir (ou "« flash »") améliore l’efficacité des verres teintés en réfléchissant la lumière du soleil afin qu’elle ne traverse pas la lentille. Cela réduit la TLV de la lentille et en fait un excellent choix pour les journées ensoleillées et lumineuses.

  • Pour le crépuscule et le soir, n’utilisez que des verres clairs, car ils ont la TLV la plus élevée et laissent entrer le plus de lumière dans vos yeux.

  • Envisagez de vous procurer des des verres photochromiques, qui s’éclaircissent ou s’assombrissent automatiquement en fonction de la lumière. Ils sont habituellement disponibles en gris ou en brun.

  • Les lentilles interchangeables sont de plus en plus courantes dans les lunettes de ski et les lunettes de soleil pour le sport. Ces options vous permettent de changer de lentille lorsque changent les conditions de luminosité.

Consultez les tableaux de couleurs des lentilles sur les sites Web des fabricants de lunettes de ski. Il peut être difficile de choisir parmi les nombreux verres aujourd’hui disponibles, mais les tableaux des fabricants précisent généralement le taux de la TLV des différentes teintes et les conditions de luminosité pour lesquelles ils sont les plus efficaces.

En fait, lorsque vous choisissez des lunettes de ski, regardez d’abord les caractéristiques des lentilles. Les lentilles sont la partie la plus importante des lunettes de ski : tout le reste ne relève que du système de support ou des tendances de la mode.

5. Protégez vos yeux de l’éblouissement.

Lentilles polarisantes Les lentilles polarisantes réduisent l’éblouissement dû à la réflexion du soleil sur les pistes et sont parfaites lorsqu’il fait très clair. Mais elles peuvent ne pas être la solution idéale en fin de journée, lorsque de longues ombres apparaissent dans la neige, car elles sont généralement fabriquées avec une teinte plus foncée que la plupart des lunettes de soleil.

6. Insistez sur la nécessité d’une protection contre les rayons ultraviolets.

Il importe de se protéger contre les rayons UVA et UVB. Une trop forte exposition aux rayons UV peut provoquer un douloureux coup de soleil sur les yeux, connu sous le nom de photokératite. À long terme, les rayons UV peuvent endommager vos yeux de façon permanente et peuvent entraîner des cataractes et d’autres maladies oculaires. Recherchez des lunettes de protection et des les lunettes de soleil qui bloquent 100 % des rayons UV, lesquels se réfléchissent sur la neige et entrent dans vos yeux, même par temps nuageux.

7. Assurez-vous de pouvoir compter sur une bonne vision périphérique.

Les modèles plus discrets s’adaptent mieux aux casques et sont plus tendance que les modèles traditionnels à grandes lentilles. Mais si vous optez pour le look discret, assurez-vous d’avoir une vision périphérique (latérale) suffisante - certaines lunettes n’offrent pas la visibilité dont vous avez besoin.

Idéalement, vous devriez être capable de voir à 180 degrés d’un côté comme de l’autre pour vous aider à éviter le contact avec les autres skieurs et planchistes. Si vous préférez les lunettes de soleil, choisissez un modèle enveloppant ayant le moins de distorsion possible sur les côtés.

8. Assurez-vous que les lunettes s’adaptent bien.

Prenez le temps de bien ajuster la sangle à votre tête. S’il est trop difficile d’ajuster la sangle, ou si la boucle ne reste pas en place, passez à un autre produit.

Assurez-vous que les lunettes de protection s’adaptent bien avec ou sans casque. Même si vous ne portez pas de casque aujourd’hui, vous pourriez en porter un à l’avenir.

Certains modèles de lunettes ont des boucles plus souples et plus caoutchouteuses qui ne s’enfoncent pas dans votre cuir chevelu. Les bandes plus larges sont généralement plus confortables que les bandes plus étroites, et les inserts en mousse protègent du vent, de la glace et de la saleté. La mousse doit être suffisamment épaisse pour protéger votre visage en cas de chute, mais pas trop dense au point d’embuer vos verres. Le vendeur devrait être en mesure de vous aider à faire ce choix.

Si vos pommettes sont hautes ou si l’arête de votre nez est peu profonde, optez pour des lunettes de protection conçues pour les "Asiatiques." Les fabricants produisent également de plus en plus de lunettes de protection pour les visages étroits et extralarges.

Si vous portez des lunettes, assurez-vous que les lunettes de protection s’adaptent à votre visage (certaines lunettes sont spécialement conçues à cet effet).

Et de nombreuses boutiques de produits optiques, en particulier celles situées près des centres de ski, fabriquent des inserts sous ordonnance pour les lunettes de protection, de sorte que vous n’aurez plus besoin de lunettes autres que vos lunettes de ski. Cependant, les lunettes de soleil enveloppantes et les lunettes de ski ne peuvent pas toujours être utilisées avec des verres d’ordonnance en raison de la courbure extrême de la monture. Un professionnel des soins de la vue saura quelles montures sont adaptées à l’ordonnance et pourront les commander et les adapter pour vous.

9. Optez pour des caractéristiques antibuée.

Choisissez des lunettes de protection à double verre qui empêchent la condensation de se former lorsque l’air chaud de votre respiration entre en contact avec les lentilles froides. Le traitement antibuée à l’intérieur des lunettes est également utile, tandis que les ouvertures sur les côtés, le haut et le bas évacuent l’air chaud de l’intérieur des lunettes.

Les ouvertures plus larges tendent à éviter la formation de buée sur les lentilles, contrairement aux ouvertures étroites ou aux trous minuscules, mais avec une plus grande exposition à l’air extérieur, elles permettent également à votre visage de prendre froid plus facilement.

Il existe au moins deux fabricants de lunettes dotées de minuscules ventilateurs, qui aspirent l’air par une série d’orifices et l’évacuent par une autre série. Les ventilateurs sont légers, mais ont besoin d’une pile AAA pour fonctionner.

10. Faites de la sécurité une priorité.

La plupart des lunettes de protection et des lunettes de soleil conçues pour les sports d’hiver pratiqués à grande vitesse sont dotées de lentilles en polycarbonate, qui résistent beaucoup mieux aux chocs que le plastique ordinaire. Si vous vous choisissez des lunettes avec lentilles sous ordonnance, vous voudrez qu’elles soient également en polycarbonate.

Plus la monture et la lentille sont flexibles, moins la lentille risque de se casser ou de se détacher en cas de mauvaise chute. Il est important que des inserts en mousse soient placés à tous les points d’impact. Certains fabricants utilisent maintenant du molleton « Polar Fleece » comme matériau d’absorption des chocs; il est coussiné et chaud, et il évacue bien la sueur de votre peau si vous avez trop chaud.

Pour les lunettes de soleil, privilégiez le polycarbonate ou d’autres matériaux de monture résistants aux chocs plutôt que des métaux. Les oreillettes et les plaquettes nasales réglables en caoutchouc les maintiendront mieux en place lorsque vous affronterez les bosses et seront peut-être plus confortables que les matériaux en plastique dur qui ne sont pas ajustables.

11. Recherchez des caractéristiques spéciales.

Un revêtement résistant aux égratignures permettra à vos lunettes de ski et lunettes de soleil de durer plus longtemps, surtout si vous aimez les pistes de ski où il y a beaucoup de buissons ou si vous avez tendance à tomber souvent. Rangez toujours vos lunettes dans une pochette souple ou un étui doublé quand vous ne les portez pas.

Certaines lunettes de ski sont dotées de protections nasales conçues pour vous garder au chaud et protéger votre nez en cas de chute. Cependant, un nez chaud peut contribuer à la formation de buée, et une chute sur un protège-nez dur peut être tout aussi néfaste pour votre nez qu’une chute sur une surface de neige. Tenez compte de votre style de ski avant d’acheter ce type de lunettes de protection.

Certaines lunettes offrent la possibilité de prendre des photos et des vidéos, ou disposent d’un GPS intégré qui vous permet de mesurer votre vitesse, votre altitude, votre position, les statistiques de vos sauts et bien plus encore, le tout en temps réel.

Et si vous êtes très exigeant quant à l’apparence de vos lunettes, vous pouvez les personnaliser en choisissant la couleur de la monture, le motif de la sangle, la teinte des lentilles, etc. Certains fabricants peuvent même graver sur les lentilles les mots de votre choix.

12. Comprenez la garantie et la politique de retour.

De nombreuses boutiques n’acceptent que les retours de lunettes non endommagées. Au cas où vous égratigneriez les lentilles, certains fabricants les remplaceront (généralement moyennant des frais) si vous leur envoyez les lunettes de protection ou de soleil.

Une fois que vous avez déniché une nouvelle paire de lunettes de ski, il est toujours important d’emporter votre ancienne paire lors de votre première sortie. De cette façon, vous disposerez d’une solution de rechange pour le reste de la journée si les nouvelles lunettes ne conviennent pas.

Find Eye Doctor

Planifier un examen

Trouver Eye Doctor