AccueilMaladies oculairesMaladies oculaires A-Z

Ptérygion : Qu’est-ce que « l’œil du surfeur »?

Un ptérygion est une bosse surélevée et cunéiforme sur le globe oculaire qui commence sur le blanc de l’œil (sclère) et peut envahir la cornée. Si vous avez plus d’une de ces proéminences oculaires, la forme plurielle du mot est ptérygies.

Bien qu’on l’appelle communément "l’œil du surfeur," il ne faut pas forcément être surfeur ou avoir vu l’océan pour avoir un ptérygion. Le fait d’être exposé à la lumière du soleil pendant de longues heures (surtout lorsque vous êtes sur l’eau, qui réfléchit les rayons UV nocifs du soleil) augmente le risque de développer cette affection.

Bien que les ptérygies soient des excroissances bénignes (non cancéreuses), elles peuvent provoquer une déformation permanente de l’œil. Elles peuvent également provoquer une sensation d’inconfort et une vision floue.

Causes

Bien que les rayons ultraviolets du soleil semblent être la principale cause de la formation et de la progression des ptérygies, des facteurs tels que la poussière, le vent et le syndrome de l’œil sec peuvent en être également la cause.

Les ptérygies se développent généralement chez les personnes âgées de 30 à 50 ans, et elles sont rarement observées chez les enfants. Le fait d’avoir la peau et les yeux clairs peut augmenter le risque de contracter un ptérygion.

Signes et symptômes

Les ptérygies apparaissent généralement sur le bord de l’œil le plus proche du nez, mais elles peuvent également se développer sur le bord le plus proche de l’oreille. Les ptérygies peuvent affecter un œil ou les deux yeux.

De nombreuses personnes atteintes d’un œil du surfeur léger peuvent ne pas présenter de symptômes ou ne pas nécessiter de traitement. Mais des ptérygies volumineuses ou en croissance provoquent souvent une sensation de gravier, de démangeaison ou de brûlure ou la sensation d’avoir quelque chose est "dans" l’œil (appelée sensation de corps étranger). Les ptérygies deviennent souvent enflammées, provoquant des yeux rouges peu attrayants.

Si un ptérygion envahit la cornée de manière importante, il peut altérer la forme de la surface avant de l’œil, provoquant de l’astigmatisme et des aberrations de haut niveau (distorsions) qui peuvent affecter la vision.

Parfois, les gens confondent les ptérygies avec des proliférations oculaires appelées pinguecula (pinguécula), mais en réalité, elles sont des affections différentes.

Traitement du ptérygion

Le traitement de l’œil du surfeur dépend de la taille du ptérygion, de sa progression et des symptômes qu’il provoque. Quelle que soit sa gravité, les ptérygies doivent être soumises à un suivi régulier pour éviter la formation de cicatrices et une éventuelle perte de vision.

Si le ptérygion est de petite taille, votre professionnel des soins de la vue peut vous prescrire des lubrifiants ou des gouttes ophtalmiques légères à base de corticostéroïde pour réduire temporairement le gonflement et la rougeur. Les verres de contact sont parfois utilisés pour couvrir l’excroissance, la protégeant ainsi de certains effets de la sécheresse oculaire ou des risques d’une plus forte exposition aux rayons UV. Il se peut aussi que l’on prescrive de la cyclosporine topique pour le soin des yeux secs.

Même lorsque l’affection n’a pas de répercussions sur la vision, certaines personnes sont gênées par son aspect esthétique, ce qui signifie que la chirurgie peut être recommandée à la fois pour des raisons visuelles et esthétiques.

Si une opération du ptérygion est nécessaire, il existe plusieurs techniques chirurgicales pour la réaliser. Votre chirurgien ophtalmologiste choisira la technique qui convient le mieux à vos besoins à vous.

L’excision du ptérygion peut être réalisée soit dans une salle du cabinet de votre professionnel des soins de la vue, soit dans une salle d’opération. Il est important de noter que l’ablation du ptérygion peut induire un astigmatisme, notamment chez les personnes qui en sont déjà atteintes.

L’intervention chirurgicale pour l’ablation du ptérygion ne dure généralement pas plus de 30 minutes, après quoi vous devrez probablement porter un cache-œil pendant un jour ou deux. Vous devriez être en mesure de reprendre votre travail ou vos activités habituelles dès le lendemain.

Récidive

Malheureusement, les ptérygies reviennent souvent après une intervention chirurgicale, peut-être en raison d’un stress oxydatif ou d’une exposition continue aux UV.

Certaines études montrent des taux de récidive allant jusqu’à 40 %, tandis que d’autres ont rapporté des taux aussi bas que 5 %. Certaines recherches montrent même des taux de récidive plus élevés chez les personnes qui subissent une ablation de leurs ptérygies pendant les mois d’été, probablement en raison de leur exposition accrue aux rayons du soleil.

Pour empêcher la réapparition d’un ptérygion après une intervention chirurgicale, votre chirurgien ophtalmologiste peut suturer ou coller un morceau de tissu oculaire superficiel sur la zone affectée. Cette méthode, appelée autogreffe de conjonctive autologue, a permis de réduire de manière sûre et efficace le risque de récidive du ptérygion.

Un médicament, comme la mitomycine C, qui peut aider à limiter la progression anormale des tissus et la formation de cicatrices pendant la guérison de la plaie, peut également être appliqué par voie topique au moment de l’opération ou à la suite de l’intervention de manière à réduire le risque de récidive du ptérygion.

Après l’ablation du ptérygion, votre chirurgien ophtalmologiste prescrira probablement des gouttes ophtalmiques à base de stéroïdes pendant plusieurs semaines pour réduire l’enflure et empêcher la récidive. L’exposition aux rayons ultraviolets pouvant être un facteur clé de la récidive du ptérygion, en plus d’utiliser vos gouttes ophtalmiques, il est très important de protéger vos yeux du soleil avec des lunettes de soleil bloquant les UV ou des des verres photochromiques après l’opération.

Find Eye Doctor

Planifier un examen

Trouver Eye Doctor