AccueilMaladies oculairesLes maladies oculaires de A à Z

Yeux jaunes :
causes et traitement

Vos yeux prennent une apparence jaunâtre ? Cela peut être dû à une jaunisse, à un usage excessif de certains médicaments ou à une maladie parmi plusieurs types, dont certaines peuvent être très graves. Cet article vous explique tout ce que vous devez savoir sur les yeux jaunes, et ce que vous pouvez faire pour y remédier.

Quelles sont les causes des yeux jaunes?

La sclère (le blanc des yeux) doit toujours être blanche chez les caucasiens, mais on peut avoir des taches mélaniques chez les personnes méladermes. Si cette partie de votre œil est rouge, jaune, marron par endroit, vous devez consulter un ophtalmologiste pour déterminer ce qui provoque ce changement de couleur.

L’ictère conjonctival

L’ictère conjonctival, le terme médical des yeux jaunes, est un type de coloration de l’avant de l’œil. Parfois, le terme ictère scléral est également employé pour décrire les yeux jaunes.

Jaunisse

Les yeux jaunes sont souvent un symptôme de la jaunisse, c’est-à-dire une coloration de la peau et des yeux provoquée par des taux élevés d’un pigment appelé bilirubine. Bien qu’elle ne soit pas une maladie en soi, la jaunisse est une indication que le foie, la vésicule biliaire et les voies biliaires ne fonctionnent pas correctement.

La jaunisse est très fréquente chez les nouveau-nés. Les nourrissons nés prématurément présentent un risque plus élevé car leur foie n’est pas assez mature pour traiter la bilirubine. La jaunisse est beaucoup moins fréquente chez les enfants plus âgés et les adultes. Dans ces cas-là, des maladies sous-jacentes plus graves nécessitant un traitement médical sont suspectées. Comme pour les nouveau-nés, le foie est le premier suspect lorsqu’une jaunisse apparaît chez les enfants et les adultes.

Le traitement standard de la jaunisse bénigne est un traitement léger (photothérapie) pour diminuer les taux de bilirubine et la guérison est habituellement rapide.

Remarque : si la jaunisse change la couleur des yeux, elle n’a aucun impact sur la vision.

Maladies associées aux yeux jaunes

Les maladies les plus souvent associées aux yeux jaunes associés à l’ictère des téguments incluent notamment :

  • l’inflammation ou plus rarement l’infection du pancréas (pancréatite aiguë ou chronique),

  • certains cancers, notamment le cancer du foie, du pancréas et de la vésicule biliaire

  • l’anémie hémolytique, une maladie du sang congénitale ou acquise qui se produit lorsque les globules rouges sont détruits dans le sang

  • le paludisme, une maladie transmissible par les moustiques ;

  • certains troubles sanguins affectant la production et la durée de vie des globules rouges, notamment la drépanocytose ;

  • des maladies génétiques rares affectant la manière dont le foie traite la bilirubine.

Une des pathologies fréquentes et bénigne associée aux yeux jaunes sans le reste des téguments jaune est la maladie de Gilbert (du nom du médecin qui l’a décrit) elle ne touche quasiment jamais les téguments et est souvent asymptomatique. On estime à 6% l’atteinte de la population générale. Cette maladie est génétiquement prédéterminée. Elle est associée à un déficit de l’enzyme métabolisant la bilirubine. La caractéristique principale est la variabilité de la maladie en fonction de la fatigue, du stress, de l’hydratation. Elle ne nécessite aucun traitement. D’autres maladies et médicaments peuvent être la cause des yeux jaunes :

  • Les maladies auto-immunes qui attaquent le système immunitaire de l’organisme. Les virus des hépatites A, B et C peuvent infecter les cellules du foie et causer une hépatite aigüe (de courte durée) ou chronique (à long terme) et des yeux jaunes.

  • Une jaunisse par obstruction peut survenir lorsqu’une ou plusieurs voies biliaires qui transportent la bile du foie vers la vésicule biliaire pour la stocker sont bloquées par des calculs biliaires. Lorsque la bile ne peut pas s’écouler normalement, elle s’accumule dans le sang.

  • La cirrhose, un stade avancé de sclérose du foie, diminue la capacité du foie à filtrer la bilirubine. La cirrhose est provoquée par de nombreuses formes de maladies hépatiques, y compris l’hépatite, la stéatose hépatique non alcoolique et l’alcoolisme chronique, toutes pouvant entraîner des yeux jaunes.

  • Certains médicaments, notamment l’acétaminophène en vente libre (en cas de prise excessive) et des médicaments sur ordonnance comme la pénicilline, les contraceptifs oraux, la chlorpromazine et les stéroïdes anabolisants peuvent également être à l’origine des yeux jaunes.

La pinguécula : les yeux ne sont pas jaunes, mais…

Une autre maladie parfois associée aux yeux jaunes est la pinguécula (pluriel : pinguéculas). Une pinguécula est une masse jaunâtre qui se développe sur une partie de la sclère et qui lui confère un aspect jaune.

Ce n’est pas l’œil entier qui devient jaune, mais seulement la partie couverte par la pinguécula, le plus souvent du côté du nez.

On estime que les pinguéculas sont provoquées par une exposition excessive aux rayons UV du soleil. Si une pinguécula devient importante et gênante, elle peut être retirée chirurgicalement.

ARTICLE CONNEXE : Les pinguéculas (masse jaune sur l’œil) : définition, causes et traitement

Traitement des yeux jaunes

Les traitements contre les yeux jaunes se concentrent sur le traitement de la maladie sous-jacente.

Bien que les yeux jaunes sont les signes les plus visibles de certaines maladies, d’autres symptômes associés à la décoloration des yeux sont tout aussi importants pour identifier la nature du problème de santé associé.

Les symptômes associés peuvent inclure des démangeaisons cutanées, une sensation d’estomac plein, la fatigue, de la fièvre, des selles pâles, une urine foncée, une perte d’appétit, des nausées et une perte de poids subite.

Le traitement des yeux jaunes est lié à sa cause, déterminée par un bilan sanguin et un examen clinique complet qui pourra être associé, en fonction des points d’appel (autres symptomes ressentis par le patient), à des examens d’imagerie médicale. 

Si la cause sous-jacente des yeux jaunes s’avère être une infection comme une hépatite C ou la malaria, des antibiotiques, des antifongiques ou des médicaments antiviraux peuvent être prescrits.

Si l’alcool ou la prise de stupéfiants font partie du diagnostic, l’arrêt de ces substances permettra de démarrer le processus de guérison.

Le régime alimentaire peut également jouer un rôle important. Le foie traite et métabolise la majorité des nutriments digérés, et il travaille davantage lorsque les aliments sont difficiles à digérer, notamment les grandes quantités de sucre raffiné, de sel et de graisses saturées.

Il est conseillé aux personnes atteintes de jaunisse de bien s’hydrater et de manger davantage d’aliments bons pour le foie : fruits et légumes, graines complètes, protéines maigres, noix et légumineuses.

Lorsque le foie commence à guérir avec le traitement, la jaunisse et les yeux jaunes disparaissent.

Lorsque la cause est “mécanique” (calcul ou lithiase biliaire, compression des voies biliaires ou malformation de celles-ci), alors un traitement chirurgical peut être nécessaire.

Vous avez les yeux jaunes ? Consultez un ophtalmologiste

Si vous pensez que vos yeux deviennent jaunes, consultez votre médecin généraliste : le plus souvent la cause est générale. Celui-ci saura vous adresser à l’ophtalmologiste dans un second temps si besoin.

Vous ne devez pas ignorer les yeux jaunes. Si une maladie du foie ou une autre maladie en est la cause, un diagnostic et un traitement rapides sont nécessaires pour prévenir les complications graves, y compris pour vos organes.

Find Eye Doctor

Trouvez un opticien proche de chez vous

Rechercher