Accueil Maladies Maladies des yeux de A à Z

L’hémorragie sous-conjonctivale (sang visible sur les yeux) : causes et traitement

Homme avec hémorragie à l'œil

Une hémorragie sous-conjonctivale est une fuite de sang provenant de minuscules vaisseaux sanguins situés sous la fine membrane transparente (conjonctive) qui se trouve sur le blanc de l’œil (sclérotique).

L’accumulation de ce sang sous la conjonctive fait virer au rouge vif la zone affectée de la sclérotique. Cette zone rouge peut être assez petite ou couvrir tout le blanc de l’œil. Bien que les hémorragies sous-conjonctivales semblent inquiétantes, elles ne causent généralement pas de problème de vue et elles disparaissent sans traitement en une ou deux semaines.

Toutefois, dès que vous développez un œil rouge, vous devez consulter un ophtalmologiste pour déterminer si la rougeur est due à une hémorragie sous-conjonctivale inoffensive ou à une affection plus grave, comme une infection oculaire. Ce qui peut contribuer à les distinguer des autres causes est l’absence de douleur.

Quelles sont les causes d’une hémorragie sous-conjonctivale ?

Bien qu’il ne soit pas toujours possible d’identifier la cause exacte d’une hémorragie sous-conjonctivale, les facteurs possibles incluent :

  • une hyperpression thoracique par la toux, l’éternuement, les manœuvres de Valsalva 

  • les anticoagulants en cas de surdosage rendent plus impressionnantes les hémorragies sous-conjonctivale. Lors d’un simple frottement de la paupière en présence d’une fragilité capillaire, une hémorragie peut être impressionnante, des troubles de la coagulations peuvent être cependant recherchés en cas d’hémorragies récidivantes.

  • un traumatisme oculaire qu’il soit accidentel ou chirurgical

  • une opération chirurgicale qu’elle soit liée à un trouble oculaire (LASIK et chirurgie de la cataracte) ou d’une autre partie du corps (chirurgie thoracique)

  • des poussées d’hypertension artérielle (si vous avez un tensiomètre prenez votre tension). Si elles sont importantes elles doivent vous amener à consulter.

  • un accident de pression négative avec un masque de plongée

Comment les hémorragies sous-conjonctivales sont-elles traitées?

Si vous prenez de l’aspirine ou des anticoagulants, continuez à les utiliser, à moins que votre médecin ne vous demande expressément de faire autrement. Les larmes artificielles lubrifiantes peuvent apaiser un œil atteint d’hémorragie sous-conjonctivale, mais les gouttes ophtalmiques ne peuvent pas réparer les vaisseaux sanguins rompus. Ne frottez pas votre œil. Cela peut augmenter le risque de nouveau saignement et aggraver l’hémorragie sous-conjonctivale.

Combien de temps durent les hémorragies sous-conjonctivales?

Dans la plupart des cas, il faut environ sept à dix jours pour qu’une hémorragie sous-conjonctivale disparaisse. Au cours de cette période, la zone affectée peut changer de couleur, comme une ecchymose. Si vous ne constatez pas d’amélioration notable dans la semaine et en cas de baisse d’acuité visuelle et de douleurs, consultez un ophtalmologiste.