Accueil Maladies Maladies des yeux de A à Z

Perte de vision périphérique (vision en tunnel) : causes et traitements

La perte de vision périphérique signifie que vous n’avez pas un champ de vision grand-angle normal, même si votre vision centrale est correcte.

Les cas modérés à graves de perte de vision périphérique créent une sensation de voir au travers un tube étroit, un trouble communément appelé vision en tunnel.

Les symptômes de la perte de vision périphérique peuvent inclure les difficultés à voir avec une faible luminosité et une diminution de la capacité à vous diriger lorsque vous marchez.

Quelles sont les causes de la perte de vision périphérique ?

Une cause fréquente de la perte de vision périphérique (également appelée défaut du champ périphérique) est un endommagement du nerf optique lié à un glaucome.

Les accidents vasculaires " oculaires " (occlusions) qui bloquent le débit sanguin normal vers les structures internes de l’œil, y compris le nerf optique, peuvent également entraîner une perte de vision périphérique.

Un accident vasculaire ou une lésion peuvent aussi endommager des régions du cerveau qui traitent les images, provoquant des taches aveugles dans le champ de vision.

Les causes principales de la perte de vision périphérique sont notamment :

  • le glaucome,

  • la rétinite pigmentaire,

  • les accidents vasculaires oculaires ou occlusions,

  • un décollement de la rétine,

  • des dommages cérébraux suite à un accident vasculaire, une maladie ou une blessure,

  • des dommages neurologiques suite à une névrite optique

  • une compression du disque optique (œdème papillaire)

  • des commotions (blessures de la tête).

Si vous pensez être atteint d’une perte de vision périphérique, consultez votre ophtalmologiste pour un examen de la vue complet qui inclut un examen du champ visuel.

Si votre vision périphérique baisse soudainement, consultez immédiatement un ophtalmologiste. Une perte de vision périphérique brutale peut indiquer un décollement de la rétine, une urgence médicale qui doit être soignée le plus rapidement possible pour éviter une perte de la vue définitive.

Traitements de la perte de vision périphérique

Malheureusement, il n’existe pas de solutions de correction de la vision simples, comme des lunettes conventionnelles ou des lentilles de contact pour traiter la perte permanente de vision périphérique. Un type de verre appelé prisme peut parfois être recommandé sur votre ordonnance de lunettes pour élargir votre champ de vision si vous êtes atteint de certains types de perte de vision périphérique.

Si vous avez un glaucome, le meilleur "remède" pour la vision en tunnel est la prévention. Si l’on vous a prescrit des gouttes ophtalmiques, vous devez absolument prendre votre médicament contre le glaucome régulièrement pour maîtriser la pression oculaire élevée, pour éviter d’endommager définitivement le nerf optique et de développer des taches aveugles dans votre champ de vision. S’il n’est pas traité, un glaucome peut provoquer une perte de la vision périphérique voire une cécité.

Des traitements sont également possibles pour les taches aveugles consécutives à des lésions cérébrales. Les chercheurs du Eye Institute de l’Université de Rochester aux États-Unis ont découvert que des techniques spéciales en thérapie visuelle pouvaient aider à récupérer au moins une partie de la perte de vision périphérique liée à des lésions du cortex visuel primaire du cerveau.

Même si votre vision est normale, vous pouvez utiliser certaines techniques comme celles enseignées par les spécialistes de la vision sportive pour vous entraîner à mieux voir les parties périphériques de votre champ de vision. Ces méthodes peuvent être utiles, surtout si vous avez besoin d’affiner vos compétences en vision périphérique pour des sports comme le basketball ou le football.

En cas de perte de vision périphérique définitive, pensez à consulter un spécialiste de la basse vision qui vous conseillera sur les lunettes et dispositifs optiques qui peuvent vous aider à pallier les problèmes de mobilité liés à une vision en tunnel.

Aussi, veuillez noter qu’une diminution de la vision périphérique peut affecter votre capacité à conduire en toute sécurité. Un spécialiste de la basse vision vous indiquera l’étendue de votre perte de vision périphérique et si la vision qu’il vous reste répond aux exigences légales nécessaires pour avoir un permis de conduire.