Accueil Maladies Maladies des yeux de A à Z

Hypertension oculaire : 5 causes de la pression oculaire élevée

La personne souffre d'hypertension oculaire

L’hypertension oculaire signifie que la pression dans vos yeux (votre pression intraoculaire ou PIO) est plus élevée que la normale. Non traitée, une pression oculaire élevée peut causer un glaucome et une perte de vision permanente chez certains individus.

Cependant, certaines personnes peuvent souffrir d’hypertension oculaire sans développer de lésion oculaire ou visuelle, comme cela pourra être déterminé par un examen des yeux complet et des tests du champ visuel.

Comment puis-je savoir si je souffre d’hypertension oculaire ?

Vous ne pouvez pas constater par vous-même que vous souffrez d’hypertension oculaire, car il n’y a aucun signe extérieur comme une douleur oculaire ou des yeux rouges. Seul un ophtalmologiste pourra la détecter.

Lors d’un examen des yeux complet, votre ophtalmologiste mesurera votre PIO et la comparera aux niveaux normaux. Une pression oculaire supérieure à 21 mm Hg (symbole du mercure) est généralement synonyme d’hypertension oculaire.

En imaginant que votre œil est un ballon gonflé par la pression, vous comprendrez mieux pourquoi il est important de surveiller la tension oculaire. Une pression trop élevée ou qui continue à augmenter exerce une force à l’intérieur de votre œil qui est susceptible d’endommager le délicat nerf optique de l’œil et provoquer un glaucome.

Quelles sont les causes d’une pression oculaire élevée ?

Les facteurs qui causent ou sont associés à l’hypertension oculaire sont pratiquement les mêmes que les causes du glaucome. Il s’agit notamment de :

Production excessive d’humeur aqueuse

L’humeur aqueuse est un liquide clair qui est produit à l’intérieur de l’œil par une structure située derrière l’iris appelée corps ciliaire. L’humeur aqueuse traverse la pupille et remplit la chambre antérieure de l’œil (l’espace entre l’iris et la cornée).  

L’humeur aqueuse s’écoule de l’œil par une structure appelée réseau trabéculaire, en périphérie de la chambre antérieure, à la croisée de la cornée et de l’iris. Si le corps ciliaire produit trop d’humeur aqueuse, la pression dans l’œil augmente.

Drainage insuffisant de l’humeur aqueuse

Si l’humeur aqueuse s’écoule trop lentement de l’œil, cela perturbera l’équilibre normal entre la production et le drainage de l’humeur aqueuse, ce qui entraînera une pression oculaire élevée.

Médicaments

Certains médicaments peuvent avoir l’effet secondaire de provoquer une hypertension oculaire chez certains individus. Par exemple, les médicaments à base de stéroïdes utilisés pour traiter l’asthme et d’autres troubles augmenteraient le risque d’hypertension oculaire. Si vous vous êtes fait prescrire des stéroïdes pour quelque raison que ce soit, demandez à un ophtalmologiste à quelle fréquence vous devriez faire vérifier votre PIO.

Traumatisme oculaire

Une lésion à l’œil peut perturber l’équilibre entre la production d’humeur aqueuse et le drainage de l’œil, ce qui peut mener à une hypertension oculaire. Parfois, cela peut se produire des mois ou des années après la blessure. Au cours de vos rendez-vous avec votre ophtalmologiste, assurez-vous de mentionner si vous avez déjà subi un traumatisme oculaire, récemment ou dans le passé.

Autres problèmes oculaires

L’hypertension oculaire a été associée à un certain nombre d’autres problèmes oculaires, notamment le syndrome de pseudoexfoliation, le syndrome de dispersion pigmentaire et l’arc lipoïdique. Si vous présentez l’une de ces affections, votre ophtalmologiste pourra vous recommander de passer des examens avec mesure de la pression oculaire plus fréquemment.

De plus, l’origine ethnique, l’âge et les antécédents familiaux jouent un rôle dans le risque d’hypertension oculaire et de glaucome. Bien que n’importe qui puisse développer une pression oculaire élevée, les personnes de plus de 40 ans et les personnes ayant des antécédents familiaux d’hypertension oculaire ou de glaucome sont plus à risque.

Les personnes dont l’épaisseur centrale de la cornée est inférieure à la normale risquent également davantage de souffrir d’hypertension oculaire et de glaucome selon certaines recherches.

Traitement de l’hypertension oculaire

Si votre ophtalmologiste détermine que vous souffrez d’hypertension oculaire, il pourra vous prescrire des gouttes ophtalmiques afin de réduire votre pression oculaire.

Dans certains cas (ou si les gouttes ophtalmiques s’avèrent inefficaces pour réduire votre PIO), votre ophtalmologiste pourra vous recommander un autre traitement contre le glaucome pour traiter votre pression oculaire élevée.

Au minimum, en raison du risque accru de glaucome et d’hypertension oculaire, votre PIO devrait être mesurée à des intervalles fréquents afin de surveiller ce trouble.