Accueil Maladies Maladies des yeux de A à Z

Mal de tête derrière les yeux : causes et traitement

Homme souffrant de maux de tête dus à des douleurs oculaires

La plupart des gens connaîtront un épisode de mal de tête derrière les yeux au cours de leur vie. Les symptômes incluent une douleur qui prend sa source dans les sinus ou à l’arrière de l’œil. La douleur ressentie peut être pulsative (sensation de battements) ou non.

Lorsque vous avez un mal de tête derrière les yeux, vous n'avez qu'une envie : soulager la douleur et en connaître la cause.

Qu'est-ce qui provoque un mal de tête derrière les yeux ? Que pouvez-vous faire pour atténuer la douleur ? Ce mal de tête derrière les yeux est-il provoqué par un trouble de la vision?

Commençons par cette question !

La « douleur derrière les yeux » se définit comme une « gêne physique liée à une maladie ou toute autre pathologie oculaire ». L’endroit où la douleur est ressentie n’est pas nécessairement un indicateur de ce qui cause la douleur.

Dans la plupart des cas, un mal de tête derrière les yeux est un type de douleur projetée, ce qui signifie que la douleur est perçue à un emplacement autre que celui d’où elle provient. La douleur projetée est fréquente à cause du réseau de nerfs sensoriels interconnectés du corps qui dessert de nombreux tissus.

Presque toutes les structures dans la tête qui sont sensibles à la douleur projettent la douleur dans la région des yeux. Ce n’est pas parce que la douleur est dans l’œil que le problème vient de là. Si la partie blanche de l’œil (la sclère) n’est pas rouge et s’il n’y a aucun problème d’ordre visuel comme une vision floue ou déformée, il est peu probable que le mal de tête soit lié à un problème oculaire.

Causes fréquentes du mal de tête derrière les yeux

Migraine

Les migraines sont le type le plus fréquent de mal de tête invalidant. Ce sont des migraines périodiques qui peuvent durer jusqu’à 72 heures et provoquer des douleurs pulsatives intenses sur un côté de la tête et derrière les yeux. Les migraines peuvent aussi s’étendre à l’arrière de la tête.

D’autres symptômes courants des migraines incluent les nausées, les vomissements et une sensibilité à la lumière, aux odeurs et aux sons.

Le terme ‘migraine’ vient du mot "megrim", qui signifie "tête malade". Le spectre de la migraine inclut un grand nombre de migraines.

Des perturbations visuelles comme des flashs de lumière ou des halos autour de sources de lumière appelées migraine avec aura peuvent se produire avant la douleur du mal de tête. Cependant, la majorité des migraineux n’ont pas de migraine avec aura.

Les déclencheurs de migraine sont nombreux. On retrouve notamment la fatigue, le stress émotionnel, le manque ou l’excès de sommeil, le fait de sauter des repas, les lumières vives ou vacillantes, les odeurs fortes, les bruits forts, certains aliments et des changements de chaleur et d’humidité.

Il semble également que la migraine serait génétiquement héréditaire, avec 70 % des personnes atteintes signalant au moins un membre de leur famille proche ayant eu des antécédents de migraines.

Lorsque les premiers symptômes sont détectés assez tôt, les migraines peuvent être traitées avec succès avec des antidouleurs en vente libre et sans ordonnance. Certains médicaments sur ordonnance peuvent être pris de manière préventive pour diminuer le nombre de crises et la douleur au début d’une migraine.

Un traitement de fond quotidien peut s’avérer nécessaire pour traiter les migraines chroniques.

L’algie vasculaire de la face

L’algie vasculaire de la face est une pathologie caractérisée par des crises nombreuses et fréquentes de maux de tête courts et très douloureux. Ces périodes de crise peuvent durer des semaines ou des mois et elles sont ensuite suivies par une période de rémission sans aucun mal de tête pendant des mois ou des années.

Une algie vasculaire de la face se déclenche rapidement, parfois avec des auras, et peut durer jusqu’à trois heures. Les symptômes incluent une douleur extrême (souvent, un mal de tête derrière un œil) pouvant irradier vers d’autres parties du visage, de la tête et du cou, des yeux rouges et gonflés et un larmoiement excessif.

Des anomalies de l’hypothalamus (la partie du cerveau qui contrôle de nombreuses fonctions corporelles cruciales) semblent être à l’origine des algies vasculaires de la face. Aucun déclencheur de l’algie vasculaire de la face n’a été identifié, ni aucun traitement.

Le traitement de l’algie vasculaire de la face se concentre sur l’atténuation de l’intensité de la douleur, la diminution de la durée de la crise et la prévention des futures crises. L’oxygénothérapie, les triptans injectables et les anesthésiques locaux font partie des traitements de choix.

Les infections des sinus

Les sinus sont des poches remplies d’air dans le crâne. Ils sont situés derrière le nez, le front et les joues, mais aussi derrière les yeux. L’infection des sinus (la sinusite) est une cause fréquente de douleur, y compris de mal de tête derrière les yeux.

Les migraines sont parfois mal diagnostiquées en maux de tête liés aux sinus. Le traitement des maux de tête liés aux sinus consiste à résorber l’infection sous-jacente avec des antibiotiques sur ordonnance et des décongestionnants.

Maladies des yeux responsables du mal de tête derrière les yeux

Pour finir, il existe de nombreuses maladies des yeux et autres problèmes pouvant provoquer un mal de tête derrière les yeux. Notamment :

Le glaucome

Le glaucome est une maladie oculaire qui affecte le nerf optique et entraîne une perte de la vision périphérique, une vision floue, des difficultés à s’adapter à l’obscurité et des halos autour des lumières.

Un type spécifique de glaucome appelé glaucome aigu par fermeture de l’angle peut provoquer des nausées et de graves maux de tête derrière les yeux. Si vous ressentez ces symptômes, consultez immédiatement un ophtalmologiste.

La sclérite

La sclérite est une inflammation grave de la sclère, la couche externe du globe oculaire.

Elle est provoquée dans la grande majorité des cas par des maladies auto-immunes, et ses symptômes incluent le mal de tête derrière les yeux, les yeux rouges ou roses, un larmoiement et une vision floue ainsi qu’une sensibilité à la lumière.

La névrite optique

La névrite optique, ou inflammation du nerf optique, est associée à une douleur oculaire, ou un mal de tête derrière les yeux, une vision floue, une perte de la perception des couleurs, des corps flottants, des nausées et une perte de la vue.

La Maladie de Graves

La maladie de Graves est une maladie oculaire auto-immune associée à des anomalies de la glande thyroïde. Elle est caractérisée par des yeux exorbités, une rétractation des paupières, une capacité limitée à bouger les yeux, des yeux rouges ou roses, une vision double et une perte de la vue.

Dans certains cas, la maladie de Graves peut également déclencher un mal de tête derrière les yeux.

Quand consulter un ophtalmologiste ?

Si vous avez des maux de tête derrière les yeux inhabituels, consultez un ophtalmologiste immédiatement.

Pourquoi ?

Une coloration du blanc des yeux, des nausées ou des problèmes visuels associés à un mal de tête peuvent être des signes et symptômes d’une crise de glaucome aigüe pouvant entraîner des risques pour votre vue.

MIGRAINE, ALGIE VASCULAIRE OU QUELQUE CHOSE DE PLUS GRAVE ? Découvrez ce qui provoque le mal de tête derrière les yeux. Trouvez un un ophtalmologiste près de chez vous et prenez rendez-vous pour une consultation en cabinet ou à distance.