Accueil Maladies Maladies des yeux de A à Z

Symptômes des problèmes courants des yeux

En ce qui concerne les problèmes courants des yeux, les patients se demandent souvent si un symptôme particulier, tel qu’une rougeur des yeux ou des yeux gonflés, nécessite une attention professionnelle.

Cet article concerne huit symptômes des problèmes courants des yeux et ce qu’il faut faire pour y remédier.

Les maladies courantes des yeux peuvent être généralement distinguées en fonction des principaux symptômes oculaires, ce qui permet de les classer plus facilement et d’établir des directives spécifiques. Les principales catégories comprennent :

  • Rougeurs

  • Démangeaisons

  • Yeux gonflés

  • Brûlures

  • Traumatismes

  • Douleur

  • Vision floue (diminution de la vision)

  • Taches, flashs et corps flottants

Cependant, il est important de reconnaître que ces indications ne sont qu’une présentation générale et qu’elles ne doivent pas remplacer une consultation avec votre propre ophtalmologiste.

Yeux rouges et irrités

Les causes des yeux rouges et injectés de sang sont nombreuses : infection, inflammation, allergie, rupture de vaisseaux sanguins et traumatisme. Si le blanc de votre œil (la sclère) est rouge ou rose, vous pouvez être atteint(e) de l’une des maladies suivantes :

Conjonctivite. Si vous avez des enfants, vous connaissez presque certainement cette infection oculaire appelée conjonctivite. Les adultes peuvent également la contracter. Si la rougeur est due à la conjonctivite, vous présenterez également des symptômes tels que des démangeaisons, des brûlures ou des picotements, un écoulement oculaire, des yeux gonflés ou larmoyants - ou une combinaison de ces symptômes. Certaines formes de conjonctivite sont contagieuses, d’autres non. La conjonctivite allergique, par exemple, n’est pas contagieuse. Mais les formes virales et bactériennes de conjonctivite le sont. Il vaut donc mieux consulter votre ophtalmologiste pour déterminer quel type de conjonctivite vous avez et quel est le meilleur traitement. Conseil rapide : Vous devez éviter de vous frotter les yeux jusqu’à ce que vous en sachiez plus sur la cause de votre problème. Veillez à vous laver les mains souvent. Pour vous soulager, appliquez des compresses fraîches et humides sur l’extérieur de vos paupières fermées.

Les allergies oculaires. Les allergies peuvent être saisonnières (printemps et automne), ou survenir lorsque quelque chose d’irritant (un allergène) envahit vos yeux, comme des squames de chat ou des émanations de fumée. Les symptômes des allergies oculaires comprennent des démangeaisons oculaires et des yeux rouges, larmoyants et gonflés. La manière dont vos yeux sont affectés peut dépendre de la période de l’année et du type de plantes que vous avez dans la région où vous vivez. Certains endroits provoquent des problèmes d’allergie saisonniers au printemps et en automne. Mais de nombreuses personnes peuvent aussi avoir des allergies tout au long de l’année dues aux acariens, aux moisissures, etc. Conseil rapide : Essayez d’appliquer des compresses fraîches et humides sur l’extérieur de vos paupières fermées. Vous pouvez également vous soulager en prenant un antihistaminique en vente libre par voie orale. Si l’allergie continue à vous gêner, vous devrez peut-être consulter votre ophtalmologiste pour qu’il vous fasse une ordonnance qui vous aidera à prendre en charge les symptômes.

Rupture d’un vaisseau sanguin. De minuscules vaisseaux sanguins dans la sclère (le blanc de l'œil) peuvent se rompre en cas d'effort ou de frottement des yeux, ou sans aucune raison. Lorsque cela se produit, l’œil devient rouge vif à cause du sang qui s’écoule sous la conjonctive claire qui recouvre la sclère. C’est ce qu’on appelle une hémorragie sous-conjonctivale. Un œil rouge dû à une hémorragie sous-conjonctivale peut sembler effrayant, mais c’est généralement inoffensif et ce n’est pas une urgence.

Conseil rapide : Pour être sûr(e), consultez votre ophtalmologiste le jour ou dans les deux jours suivant l’apparition des symptômes afin de vous assurer qu’il n’y a pas de cause sous-jacente à la rupture du vaisseau. Sinon, il n’existe pas vraiment de traitement autre que le temps pour la plupart de ces petites hémorragies.

Un traumatisme oculaire. Un coup dans l’œil peut certainement provoquer des rougeurs, ainsi qu’une douleur et une vision floue. L’œil peut être blessé, mais il peut également y avoir des dommages cachés à l’intérieur de l’œil, comme un décollement de la rétine, qui peuvent être très graves et doivent être traités le plus rapidement possible. Sauf si le coup est très léger, un ophtalmologiste doit évaluer les traumatismes oculaires sans tarder. Conseil rapide : Pour un soulagement immédiat, mettez une compresse très froide ou une poche de glace sur l’œil blessé. Évitez de vous frotter l’œil. Si vous n’arrivez pas à joindre votre ophtalmologiste, rendez-vous aux urgences ou dans un centre de soins d’urgence pour vous faire soigner.

Démangeaisons oculaires

Presque toutes les démangeaisons oculaires sont causées par une forme d’allergie. Très souvent, de légères démangeaisons peuvent être soulagées grâce à des gouttes lubrifiantes pour les yeux en vente libre. Évitez les collyres "blanchissants", car ils peuvent parfois entraîner une rougeur en cas d’utilisation prolongée. Vous pouvez également appliquer des compresses froides ou des poches de glace pour soulager les démangeaisons oculaires.

Les démangeaisons plus graves peuvent nécessiter un traitement supplémentaire, par exemple des antihistaminiques oraux ou des gouttes pour les yeux sur ordonnance. Bien que les démangeaisons oculaires ne constituent pas une urgence, vous devrez peut-être consulter votre ophtalmologiste pour qu’il vous conseille ou pour qu’il vous délivre une ordonnance.

Si vos paupières sont rouges et enflammées, vous pourriez avoir une blépharite. Veillez à consulter votre ophtalmologiste pour en déterminer la cause et le traitement approprié.

Conseil rapide : Essayez d’éviter de vous frotter les yeux. Le frottement libère des substances chimiques appelés histamines qui aggravent les démangeaisons.

Une vision floue

Si vous souffrez d’une vision floue qui survient soudainement et qui persiste, considérez cela comme une urgence. Consultez votre ophtalmologiste ou rendez-vous à l’hôpital ou dans un centre de soins d’urgence.

Si la vision d’un œil devient floue ou s’assombrit soudainement, comme si un rideau tombait, il s’agit d’une urgence et votre ophtalmologiste doit vous examiner. Ces symptômes peuvent indiquer un décollement de la rétine ou même un accident vasculaire.

Si vous avez une vision floue légère de temps en temps, cela peut évoquer fatigue, sécheresse ou fatigue visuelle. Gardez à l’esprit que de nombreuses maladies des yeux peuvent provoquer une vision floue, notamment une conjonctivite, des allergies, une sécheresse oculaire et même beaucoup de troubles de la vision de près. La plupart d’entre elles ne constituent pas des urgences.

Conseil rapide : Pour une vision floue légère, essayez de laisser reposer vos yeux. Si la vision floue persiste, prenez rendez-vous pour un examen complet des yeux.

Yeux gonflés

Un gonflement inhabituel autour des yeux est souvent le signe d’une allergie. Bien sûr, un traumatisme tel qu’un coup dans l’œil peut aussi entraîner un gonflement des yeux.

Conseil rapide : Si les yeux gonflés (ou plus précisément, des paupières gonflées) sont dus à une allergie, vous devrez peut-être prendre un décongestionnant en vente libre par voie orale pour soulager les symptômes.

Des yeux qui brûlent

Des yeux qui brûlent peuvent avoir pour origine une allergie, une sécheresse, une fatigue, un stress visuel (comme le travail à l’ordinateur) ou une combinaison de ces facteurs. En général, la sensation de brûlure ne constitue pas une urgence, mais vous devez consulter un ophtalmologiste si elle persiste.

Conseil rapide : En général, les brûlures ou les picotements des yeux peuvent être soulagés avec des gouttes lubrifiantes en vente libre et du repos. L’application de compresses fraîches et humides sur vos yeux fermés peut également vous soulager.

Une douleur oculaire

Une douleur oculaire peut être vive ou sourde, interne ou externe, constante ou intermittente, lancinante ou cuisante. En règle générale, si vous avez des douleurs oculaires accompagnées de rougeurs, vous devez considérer qu’il s’agit d’une urgence et soit consulter votre ophtalmologiste, soit vous rendre sans tarder aux urgences ou dans un centre de soins d’urgence.

Une douleur constante aux yeux, en particulier lorsque vous bougez les yeux ou que vous appuyez doucement sur vos yeux, peut parfois révéler une inflammation de certaines parties intérieures de l’œil.

Les personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde ou de fibromyalgie (une douleur chronique dans tout le corps) peuvent avoir des douleurs oculaires connexes. De plus, une gêne oculaire est parfois causée par une sécheresse oculaire. Une douleur oculaire est parfois causée par un problème grave, comme une uvéite. Il s’agit d’une inflammation des tissus internes de l’œil, comme l’iris. Là encore, ce type de maladie doit être traité le plus rapidement possible.

Une douleur oculaire associée à une vision floue doit être considérée comme une urgence. Consultez immédiatement un ophtalmologiste ou rendez-vous aux urgences ou dans un centre de soins d’urgence.

Conseil rapide : Si votre douleur oculaire est sourde comme un mal de tête dans l’œil, mais qu’il n’y a pas de rougeur ou de vision floue, cela peut être dû à une sollicitation excessive, à une fatigue visuelle ou même à des problèmes de sinus. Dans ces cas, consultez un ophtalmologiste seulement si la gêne ne part pas après avoir reposé vos yeux et pris un anti-douleur sans ordonnance.

Taches, flashs et corps flottants

La plupart des taches et des corps flottants sont normaux. Ils sont causés par des petits fragments de protéines (collagène) qui se déplacent dans la matière claire et gélatineuse (le vitré) qui remplit l'intérieur de l'œil.

En prenant de l’âge, le vitré devient plus fluide et ces brins et formes filiformes se déplacent ("flottent") plus facilement dans le vitré, ce qui les rend plus visibles. En outre, le vitré peut se séparer ou se détacher de sa connexion à la rétine, provoquant des corps flottants supplémentaires.

Mais certains corps flottants, surtout lorsqu’ils sont accompagnés de flashs lumineux, peuvent indiquer qu’il se passe quelque chose de grave à l’intérieur de l’œil qui pourrait provoquer un décollement de la rétine.

En règle générale, si vous avez quelques corps flottants qui ressemblent à des petits points, fils ou "mouches" qui vont et viennent selon votre degré de fatigue ou le type d’éclairage dans lequel vous vous trouvez, ce sont des corps flottants normaux. Mais si vous voyez soudain des éclairs de lumière, des nuages de corps flottants, des brouillards tourbillonnants ou un rideau sur une partie de votre champ de vision, il est préférable de consulter votre ophtalmologiste ou de vous rendre aux urgences ou dans un centre de soins d’urgence dès que possible.

La plupart des décollements de la rétine peuvent être soignés s’ils sont traités rapidement. Toutefois, si les décollements de la rétine sont ignorés, ils peuvent entraîner une perte de la vision permanente, voire la cécité.

Conseil rapide : La plupart des décollements du vitré créant des taches et des corps flottants ont juste besoin d’être surveillés. Mais vous n’avez aucun moyen de savoir si vous avez un décollement du vitré ou un décollement de la rétine, ce qui est beaucoup plus grave. Donc, si les corps flottants apparaissent soudainement, consultez un ophtalmologiste.

Objet étranger (quelque chose dans l’œil)

Recevoir quelque chose dans l’œil semble être une urgence, et c’est souvent le cas. Que votre œil soit envahi par un morceau de métal, une épine ou un autocollant, ou un objet pointu, il est essentiel que vous voyiez immédiatement un ophtalmologiste ou que vous alliez sans tarder aux urgences ou dans un centre de soins d’urgence.

Ne vous frottez pas l’œil et n’essayez pas de retirer ce qui s’y trouve. Vous pourriez causer plus de dégâts. Appliquez un gobelet en papier (ou une protection oculaire si vous en avez une) sur votre œil et allez chercher de l’aide.

Conseil rapide : Soyons aussi pragmatiques. Tout ce que vous recevez dans l’œil n’est pas grave. Nous avons tous parfois des petits bouts de quelque chose dans les yeux. Si vous savez que ce qui vous irrite l’œil n’est qu’un grain de poussière, vous pouvez essayer de le retirer en vous rinçant l’œil avec une solution saline stérile ou avec des gouttes lubrifiantes pour les yeux. Si vous en êtes capable, essayez de retourner votre paupière pour voir si vous pouvez retirer la particule. Si aucun de ces remèdes maison ne fonctionne, consultez un professionnel.

Pour en savoir plus sur les problèmes oculaires et les symptômes associés, lisez les symptômes oculaires A à Z de All About Vision ou la page d’accueil des maladies oculaires.