AccueilSoins des yeuxEvolution de la vue avec l'âge

La cataracte

Une cataracte est une opacification du cristallin, qui se trouve dans l’œil, derrière la pupille. Les cataractes se développent généralement dans les deux yeux, mais parfois, elles n’en affectent qu’un seul.

Les cataractes sont la première cause de perte de vision au monde, mais on peut les traiter.

Causes de la cataracte

L'âge est la principale cause de la cataracte, en dehors de la (rare) cataracte congénitale ou de la cataracte traumatique. En vieillissant, les protéines qui composent le cristallin naturel de l’œil peuvent s’agglutiner. Ces agglutinations constituent les cataractes. Ce sont elles qui provoquent les opacités. Avec le temps, elles peuvent grossir et de troubler davantage le cristallin : la vue diminue.

Le fonctionnement du cristallin ressemble beaucoup à celui du zoom d’un appareil photo. Notre lentille optique concentre la lumière dans la rétine pour une vision claire. Le cristallin ajuste également la focalisation de l’œil, nous permettant de voir les choses de près et de loin.

Outre l’âge, les facteurs de risque de la cataracte incluent :

  • Le rayonnement ultraviolet de la lumière du soleil et d’autres sources

  • Le diabète

  • L’hypertension

  • L’obésité

  • Le tabagisme

  • Une prise prolongée de corticostéroïdes

  • Les statines utilisées pour réduire le cholestérol

  • Une lésion oculaire ou une inflammation antérieure ou inflammation de l’œil

  • Une intervention chirurgicale antécédente à l’œil

  • Un traitement hormonal substitutif

  • Une consommation importante d’alcool

  • Une myopie élevée

  • Des antécédents familiaux

Une théorie postule que les cataractes peuvent être provoquées par les changements oxydatifs dans le cristallin. Selon plusieurs études, les fruits et légumes riches en antioxydants peuvent contribuer à prévenir certains types de cataractes.

Symptômes de cataracte

Une cataracte commence à petite échelle et n’a d’abord que peu d’effet sur votre vision. Il faut parfois des mois, voire des années, avant que les symptômes visuels apparaissent. Vous remarquerez peut-être que votre vision est un peu floue, comme si vous regardiez à travers un morceau de verre trouble. 

Les cataractes peuvent progresser à un rythme différent dans chaque œil, entraînant des symptômes visuels dans un œil et une vision normale dans l’autre. Une cataracte peut aussi provoquer les symptômes suivants :

  • La lumière du soleil ou d’une lampe semble trop brillante ou éblouissante.

  • Vos yeux deviennent plus sensibles à la lumière.

  • Les phares qui s’approchent provoquent plus d’éblouissement qu’avant lorsque vous conduisez de nuit.

  • Des halos visuels se forment autour des lumières vives.

  • Vous voyez double (diplopie).

  • Voir la nuit ou par faible luminosité devient plus difficile.

  • Les couleurs peuvent ne pas sembler aussi brillantes qu’auparavant.

  • Vision floue, trouble, brumeuse ou faible.

De l’extérieur, une cataracte avancée peut donner à la pupille une teinte gris clair plutôt que sa couleur noir habituelle.

Le type de cataracte que vous avez aura une incidence sur les symptômes que vous ressentez et sur la rapidité à laquelle ils surviennent. Si vous pensez être atteint de cataracte, consultez un ophtalmologiste et demandez-lui de réaliser un examen.

Types de cataracte

Il existe de nombreux types de cataracte, mais certains sont beaucoup plus courants que les autres.

  • Les cataractes nucléaires sont la forme la plus courante de cataracte. Elles se forment au centre du cristallin, s’aggravent progressivement et affectent la vision.

  • Les cataractes corticales apparaissent en général sous la forme d’opacités en rayons. Elles commencent près du bord de la lentille et se développent vers son centre. Ces cataractes vous rendent plus sensibles aux éblouissements légers, ce qui rend la conduite de nuit particulièrement difficile.

  • Les cataractes congénitales sont des opacités du cristallin présentes dès la naissance à un œil ou aux deux yeux. Elles peuvent être très petites et n’avoir qu’un faible effet sur la vision ou s’avérer plus sévères.

  • Les cataractes induites par les traumatismes peuvent apparaître n’importe où sur le cristallin : elles prennent souvent la forme de pétales de fleur.

  • Les cataractes sous-capsulaires postérieures se développent sur l’arrière de la surface centrale du cristallin. Ces types de cataractes ont tendance à se développer plus rapidement que les autres. Les symptômes affectent généralement votre vision des couleurs.

Le traitement de la cataracte

Lorsque les symptômes commencent à apparaître, vous pouvez être en mesure d’améliorer votre vision pendant un certain temps avec de nouvelles lunettes, un éclairage approprié ou des aides visuelles telles que des loupes et appareils grossissants.

La cataracte peut progresser à différentes vitesses selon les personnes. Au tout premier stade d’une cataracte, la vue peut être améliorée par le port de lunettes dont la correction varie selon le défaut visuel de chacun. Mais cette amélioration ne sera pas constante. Selon son type, la cataracte peut être fluctuante d’un jour à l’autre, car l’opacification n’est pas uniforme sur le cristallin. Le port de lunettes n’est qu’une solution transitoire, car si la cataracte évolue progressivement, à l’inverse, elle ne diminue pas.

Une cataracte qui a progressé peut être traitée au moyen d’une intervention chirurgicale, surtout si elle affecte votre qualité de vie. L’opération de la cataracte est une procédure simple, relativement indolore pour retrouver la vue, et c'est à l'heure actuelle le seul traitement existant pour la cataracte.

Diagnostiquer la cataracte

Les ophtalmologistes peuvent diagnostiquer la cataracte à l’aide de différents tests.

  • Examen à la lampe à fente : une lampe à fente est un grand microscope binoculaire, doté d’une source de lumière vive, monté sur une petite table. Il permet à votre ophtalmologiste d’examiner de près votre œil sous un fort grossissement.

  • Examen de la rétine : d’abord, un ophtalmologiste vous mettra des gouttes pour les yeux afin de dilater vos yeux et de provoquer une lente ouverture des pupilles. Cela permet au médecin de mieux voir l’intérieur de votre œil. Il examine ensuite la rétine et le nerf optique à l’arrière de votre globe oculaire.

Prévenir la cataracte

Il est possible de limiter les facteurs de risque de la cataracte :

  • en portant des lunettes de soleil pendant la journée afin de réduire l’exposition de vos yeux aux rayonnements solaires ultraviolets. Choisissez des lunettes portant un marquage CE ou mieux encore, un indice E-SPF 50 + (Eye-Sun Protection Factor) qui vous assure une protection globale contre les UV,

  • en arrêtant de fumer,

  • en mangeant sainement (favorisez les aliments riches en antioxydants) et en ayant une activité physique régulière,

  • en contrôlant votre glycémie si vous êtes diabétique, pour éviter le gonflement de tissus tels que le cristallin,

  • et en effectuant fréquemment des contrôles visuels chez l'ophtalmologiste pour s’assurer que tout début de cataracte soit diagnostiqué rapidement.

Find Eye Doctor

Trouvez un opticien proche de chez vous

Rechercher