AccueilMaladies oculairesDéfauts visuels

Peut-on guérir de la myopie ?

grand plan, de, garçons, yeux bleus

Des exercices oculaires et des programmes « d’amélioration naturelle de la vue » promettant un remède permanent à la myopie existent depuis au moins un siècle. Mais sont-ils efficaces ?

Le problème de ces programmes « miraculeux » est qu’il n’y a ni preuve scientifique ni résultats vérifiables pour les étayer.

Les partisans de ces programmes à faire soi-même affirment que la myopie peut être corrigée grâce à des exercices oculaires, des techniques de relaxation et des massages des yeux. Cependant, la seule « preuve » d’efficacité offerte pour ces prétendus remèdes contre la myopie réside dans les témoignages fournis par les clients qui ont acheté leur produit.

La plupart des ophtalmologistes et des chercheurs rejettent ces programmes, dont l'efficacité n'est pas prouvée scientifiquement.

La myopie n’est pas une maladie des yeux. Il s’agit d’un défaut visuel induite en général par un œil décrit comme trop long. Lorsque cela se produit, la lumière qui pénètre dans l’œil ne parvient pas à se focaliser sur la rétine photosensible située à l’arrière de l’œil. Au lieu de cela, la lumière se focalise à l’avant la rétine, la perception des objets lointains devient floue.

Actuellement, il n’existe pas de remède pour guérir la myopie. Il existe cependant des méthodes qui peuvent être prescrites par un ophtalmologiste pour ralentir la progression de la myopie pendant l’enfance. Parmi ces méthodes, on peut citer :

  • les lentilles de contact d'orthokératologie (Ortho-K) à porter la nuit ;

  • des produits pharmaceutiques tels que des gouttes pour les yeux contenant de l’atropine ;

  • les lentilles de contact multifocales (MFCL) à porter durant la journée.

Cependant, ces solutions nécessitent une supervision et une implication forte des parents. Elles peuvent par ailleurs présenter certains inconvénients :

  • la prescription de lentilles d'orthokératologie n'est possible que pour les myopies inférieures à -6 dioptries ;

  • les lentilles de contact multifocales et d'orthokératologie peuvent augmenter le risque infectieux et inflammatoire ;

  • l'atropine ne corrige pas la myopie et peut provoquer des effets secondaires tels qu'une plus grande sensibilité à la lumière ou une vision de près floue.

Une alternative existe sous forme de verres de lunettes permettant à la fois de corriger la vue des enfants et de ralentir la progression de leur myopie.

Si votre enfant est myope et que vous souhaitez en savoir plus sur le contrôle de la myopie et les solutions existantes pour ralentir la progression de la myopie, prenez rendez-vous dès aujourd’hui chez un ophtalmologiste près de chez vous.

Find Eye Doctor

Trouvez un opticien proche de chez vous

Rechercher