AccueilChirurgie visuelleTypes de chirurgie visuelle

Échange réfractif de cristallin (chirurgie de remplacement du cristallin)

L’échange réfractif de cristallin, aussi appelé chirurgie de remplacement du cristallin ou extraction du cristallin clair, peut être une option préférable au LASIK, à la PRK ou à la chirurgie réfractive de lentille intraoculaire phaque pour les personnes atteintes de presbytie et d’hypermétropie.

L’échange réfractif de cristallin consiste à remplacer le cristallin naturel de l’œil par une lentille intraoculaire pour corriger une erreur réfractive et obtenir une mise au point plus nette, réduisant ainsi le besoin de lunettes de lecture, ou de verres bifocaux.

L’échange réfractif du cristallin convient habituellement aux personnes atteintes de presbytie ou d’une extrême hypermétropie, pour lesquelles le LASIK, la PRK et la chirurgie réfractive de lentille intraoculaire phaque ne sont généralement pas souhaitables. Si vous souffrez de presbytie et d’une hypermétropie modérée à grave, l’échange réfractif du cristallin peut être la seule option viable pour vous donner une vision nette et minimiser votre besoin d’utiliser des lunettes après une chirurgie réfractive.

La chirurgie de remplacement du cristallin peut aussi corriger la myopie, mais elle n’est généralement pas recommandée lorsque le LASIK, la PRK et la chirurgie réfractive de lentille intraoculaire phaque sont possibles.

La chirurgie d’échange réfractif du cristallin est pratiquement identique à celle d’une chirurgie de la cataracte. La seule différence, c’est qu’un échange réfractif du cristallin consiste à remplacer un cristallin clair plutôt qu’un cristallin trouble en raison d’une cataracte.

Comme pour une chirurgie de la cataracte, le cristallin naturel peut être remplacé par trois types de lentille intraoculaire, selon vos besoins visuels et la santé de vos yeux­. Les voici :

  • Lentille intraoculaire monofocale à focale fixe. Les lentilles monofocales offrent une vision claire à des distances éloignées, intermédiaires et rapprochées, mais pas les trois distances à la fois. Les lentilles intraoculaires toriques pour corriger l’astigmatisme font aussi partie de la catégorie des lentilles intraoculaires monofocales.

  • Lentilles intraoculaires multifocales. Une lentille multifocale donnant une vision claire à de multiples distances.

  • Lentilles intraoculaires accommodantes. Une lentille intraoculaire accommodante est un type de lentille monofocale qui permet de faire une mise au point à de multiples distances en se déplaçant sur l’œil.

En matière de lentille intraoculaire, il n’existe pas de "solution universelle," et votre chirurgien oculaire vous recommandera la lentille intraoculaire la mieux adaptée à vos besoins.

Échange réfractif de cristallin : La chirurgie

Une chirurgie d’échange du cristallin dure habituellement une quinzaine de minutes et est considérée comme étant une chirurgie d’un jour. Chaque œil est opéré séparément, habituellement à une semaine d’intervalle.

Des gouttes anesthésiantes sont utilisées pendant l’échange réfractif du cristallin, réduisant ainsi l’inconfort. La plupart des personnes remarquent une amélioration immédiate de leur vision après la chirurgie.

La période de récupération initiale suite à un échange réfractif du cristallin est d’environ une semaine. Vous pourrez alors reprendre vos activités quotidiennes normales.

Plusieurs semaines peuvent être nécessaires avant que les résultats finaux d’un échange réfractif du cristallin se manifestent, et vous pourriez remarquer des perturbations de la vision, comme une vision floue, des halos et de l’éblouissement ou une sensation de "démangeaison" pendant la guérison de vos yeux.

Vous devriez être en mesure de retourner au travail et de conduire environ une semaine après la chirurgie, selon les instructions de votre chirurgien oculaire.

Normalement, vous ne devriez pas sentir une lentille intraoculaire, tout comme vous ne sentez pas le plombage d’une carie. De plus, comme la lentille intraoculaire se trouve à l’intérieur de votre œil et non pas à la surface, comme un verre de contact, personne ne pourra la voir.

La lentille intraoculaire permet de remplacer de façon permanente votre cristallin naturel et est conçue pour durer le reste de votre vie. De plus, les risques de régression, comme une détérioration de la vision ou une perte de l’effet correcteur au fil du temps, sont très minimes.

Échange réfractif de cristallin pour corriger la presbytie

La presbytie affecte presque tout le monde et se fait remarquer pendant la quarantaine, dans la plupart des cas. La presbytie est un problème de santé lié à l’âge se produisant naturellement. Quand le cristallin naturel devient plus ferme et inflexible, il n’est plus possible de faire une mise au point sur les objets à proximité.

Les options non chirurgicales pour la presbytie comprennent les lunettes de lecture, les verres bifocaux ou les verres progressifs, et les lentilles de contact multifocales. Une autre option consiste à porter des verres de contact pour la monovision.

La chirurgie réfractive, comme le LASIK, la PRK ou les lentilles intraoculaires phaques, ne peuvent pas corriger directement la perte de vision rapprochée causée par la presbytie.

Et bien que le LASIK monovision et la kératoplastie conductrice soient maintenant accessible, ce n’est pas tout le monde qui est un candidat admissible ou qui respecte les paramètres de traitement pour ces chirurgies.

Pour les personnes atteintes de presbytie et d’hypermétropie modérée à grave, l’échange réfractif du cristallin est souvent l’option chirurgicale la plus appropriée.

Les lentilles intraoculaires multifocales et accommodantes vous permettent de faire une mise au point à toutes les distances, en plus de corriger la presbytie et la mauvaise vision à distance éloignée.

Échange réfractif de cristallin vs LASIK

Bien que le LASIK demeure l’option la plus prisée pour corriger la myopie et la presbytie, si vous présentez une très importante erreur réfractive ou une anomalie de la cornée, une chirurgie réfractive basée sur le cristallin, comme une extraction du cristallin clair ou une implantation de lentille intraoculaire phaque, peut être une meilleure solution de rechange.

Contrairement au LASIK ou à la PRK, l’échange réfractif de cristallin peut corriger pratiquement tous les degrés d’hypermétropie, et l’acuité visuelle après une chirurgie réfractive d’échange du cristallin est souvent supérieure aux résultats du LASIK et de la PRK dans les cas d’hypermétropie modérée ou grave.

Si vous présentez de la myopie, l’échange réfractif du cristallin doit être effectué uniquement si vous n’êtes pas un bon candidat pour toute autre chirurgie de correction de la vision. Les personnes souffrant de myopie présentent des risques plus élevés de décollement de la rétine pendant l’extraction du cristallin clair. Par conséquent, toutes les autres options de chirurgie réfractive doivent d’abord être explorées.

La vision après un échange réfractif de cristallin

Le type de lentille intraoculaire utilisée déterminera si vous aurez besoin de lunettes ou de verres de contact ou non après un échange réfractif de cristallin.

Les lentilles intraoculaires monofocales sont très souvent utilisées pour les chirurgies de la cataracte et les échanges réfractifs de cristallin. Elles offrent une excellente vision et une sensibilité différentielle hors pair, en plus de présenter de faibles risques de perturbations de la vision, comme des halos et de l’éblouissement.

Toutefois, comme les lentilles monofocales sont conçues pour se concentrer uniquement sur une distance, vous aurez probablement besoin de lunettes pour accomplir des tâches rapprochées, comme lire des petits caractères et travailler à l’ordinateur. Toutefois, la monovision peut améliorer votre vision de près.

Généralement, si vous avez besoin de lunettes après un échange réfractif du cristallin, vous aurez une vision plus claire et confortable si un revêtement antireflet est ajouté aux lentilles pour éliminer les reflets dérangeants. (Ce principe s’applique aux lunettes de lecture et aux lunettes d’ordinateur ainsi qu’aux lunettes portées en tout temps pour corriger les erreurs réfractives résiduelles.)

De plus, si vous souffrez d’éblouissements causés par la lumière vive après un échange réfractif de cristallin, songez à vous procurer des verres photochromiques qui s’ajustent automatiquement aux conditions lumineuses changeantes à l’extérieur.

L’apparition des lentilles intraoculaires multifocales et accommodantes, qui offrent une bonne vision à de multiples distances et qui réduisent ou éliminent le besoin de lunettes ou de verres de contact, est un développement important en matière de chirurgie de lentille intraoculaire.

Chaque lentille intraoculaire présente des avantages et des désavantages en ce qui concerne la meilleure vision sans correction qu’elle peut offrir à des distances rapprochées, intermédiaires et éloignées, en plus des possibilités et des degrés de perturbations de la vision, comme des halos et de l’éblouissement nocturne pouvant se produire après la chirurgie. Votre chirurgien oculaire sera en mesure de vous conseiller une lentille intraoculaire qui vous convient.

Risques et effets secondaires

L’échange réfractif de cristallin est effectué essentiellement de la même manière qu’une chirurgie de la cataracte. Par conséquent, les complications relatives à un échange réfractif de cristallin sont semblables aux complications relatives à une chirurgie de la cataracte.

Une chirurgie d’échange réfractif de cristallin est plus invasive qu’une chirurgie réfractive au laser, comme le LASIK et la PRK, et présente légèrement plus de risques qu’avec ces méthodes.

Toutefois, les complications pouvant nuire à la vision sont rares, et la plupart des complications peuvent être corrigées adéquatement avec des médicaments ou une autre chirurgie.

Bien que l’innocuité et l’efficacité de l’échange réfractif de cristallin soient prouvées, toute chirurgie présente un certain degré de risque, dont vous devez discuter en détails avec votre chirurgien oculaire. Les risques et les complications d’un échange réfractif de cristallin comprennent :

  • Décollement de la rétine, surtout chez les personnes souffrant d’une myopie importante

  • Luxation du cristallin intraoculaire

  • Augmentation de la pression intraoculaire (hypertension oculaire)

  • Infection ou saignement à l’intérieur de l’œil

  • Paupières tombantes (ptosis)

  • Reflets, halos et vision floue causés par les lentilles intraoculaires multifocales

L’échange réfractif de cristallin est plus invasif et présente plus de risques de complications que les autres chirurgies de correction de la vision.

Toutefois, les risques plus importants peuvent être un compromis acceptable si vous souffrez d’une grave erreur réfractive et que vous désirez fermement réduire votre dépendance aux lunettes, aux verres de contact ou aux lunettes de lecture.

Find Eye Doctor

Planifier un examen

Trouver Eye Doctor