Conditions oculaires

Ptose : Causes et traitements pour les paupières tombantes

femme aux paupières tombantes
Advertisement

La ptose est l’affaissement de la paupière supérieure d’un œil ou des deux yeux. L’affaissement peut être à peine perceptible ou la paupière peut descendre au point de recouvrir toute la pupille.

La ptose peut affecter les enfants et les adultes, mais survient généralement en raison du vieillissement.

Signes et symptômes de ptose

Le signe le plus évident de ptose est une paupière tombante. Selon la gravité de l’affaissement de la paupière, les personnes atteintes de ptose peuvent avoir de la difficulté à voir.

Parfois, les gens penchent la tête en arrière pour essayer de voir sous leur paupière ou haussent les sourcils de façon répétitive pour essayer de relever les paupières.

Le degré d’affaissement varie d’une personne à l’autre. Si vous pensez souffrir de ptose, comparez une photo récente de votre visage avec une autre photo d’il y a 10 ou 20 ans et vous verrez probablement une différence au niveau de la peau de la paupière.

La ptose peut ressembler aux dermatochalasies; un groupe de maladies du tissu conjonctif provoquant un affaissement de la peau sous la forme de plis. Ces maladies sont associées à une formation de tissu élastique anormale.

Consultez votre opticien pour déterminer la cause de vos paupières tombantes.

Qu’est-ce qui cause la ptose?

Alignement normal des yeux
 Illustration des paupières tombantes

Haut: position normale des paupières. En bas: ptose (les deux yeux).

La ptose peut être présente à la naissance (ptose congénitale) ou se développer en raison du vieillissement, d’une lésion ou en tant qu’effet secondaire d’une chirurgie de la cataracte ou d’une autre chirurgie oculaire corrective.

Ce trouble peut également être causé par un problème touchant les muscles responsables du soulèvement de la paupière, appelés muscles releveurs. Parfois, l’anatomie faciale d’une personne est la source de problèmes avec ces muscles.

Une tumeur oculaire, un trouble neurologique ou une maladie systémique comme le diabète sont d’autres causes de paupières tombantes.

Traitement de la ptose

La chirurgie est généralement le meilleur traitement pour les paupières tombantes.

Le chirurgien resserrera les muscles releveurs afin qu’ils puissent soulever plus facilement les paupières, améliorant ainsi la vision et l’apparence.

Dans les cas très graves impliquant des muscles releveurs affaiblis, le chirurgien fixera la paupière sous le sourcil. Cela permet aux muscles frontaux de se substituer aux muscles releveurs pour soulever la paupière.

Risques associés à la chirurgie de correction de la ptose

Après la chirurgie de correction de la ptose, vos paupières pourraient ne pas être symétriques, même si elles sont plus hautes qu’avant la chirurgie. Très rarement, le mouvement des paupières peut également être touché.

Il est important de choisir votre chirurgien avec soin, car une intervention chirurgicale mal exécutée peut entraîner une apparence indésirable ou une sécheresse oculaire en raison de paupières relevées qui ne se ferment pas complètement.

Avant d’accepter de subir une chirurgie de correction de la ptose, demandez à votre chirurgien combien d’interventions il a effectuées. Demandez également à voir des photos avant et après de patients précédents et demandez si vous pouvez parler à l’un ou l’autre d’entre eux de son expérience.

Ptose chez les enfants

Les enfants nés avec une ptose modérée ou grave ont besoin d’un traitement chirurgical afin de pouvoir développer correctement leur vision.

L’absence de traitement de la ptose peut entraîner une amblyopie (vision réduite dans un œil) et une mauvaise vision pour toute la vie.

Tous les enfants atteints de ptose, même les cas bénins, devraient être examinés au moins une fois par an par un opticien pour surveiller l’apparence des paupières tombantes et s’assurer que la ptose ne cause pas de problèmes oculaires.

Advertisement

Prenez rendez-vous pour un examen de la vue